Uranium: Québec confie un mandat d'enquête et de consultation au BAPE

Le ministre de l'Environnement Yves-François Blanchet
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Le ministre de l'Environnement Yves-François Blanchet

Québec — Le ministre de l'Environnement Yves-François Blanchet confie un mandat d'enquête et de consultation sur l'uranium.

Le Bureau d'audiences publiques en environnement (BAPE) vsera chargé d'exécuter cette demande.

Par voie de communiqué, on indique qu'aucun permis d'exploration et d'exploitation d'uranium ne sera délivré d'ici la fin du travail du BAPE.

En septembre dernier, le prédécesseur de M. Blanchet, Daniel Breton, avait déjà évoqué la possibilité de soumettre l'ensemble de la filière de l'uranium à l'examen du BAPE.

La société minière Strateco est actuellement devant les tribunaux pour presser M. Blanchet de lui émettre les autorisations pour les travaux d'exploration de son projet Matoush.

Les cris voisins du projet sont opposés et souhaitent que Québec décrète un moratoire.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

1 commentaire
  • André Lacombe-Gosselin - Abonné 28 mars 2013 23 h 57

    Quelle urgence !!! ???

    Nos ressources naturelles non-renouvelables ne sont pas à vendre au plus offrant tant que les lois sur les mines et l'environnement ne seront pas modernisées sinon pour les "nationaliser" totalement, du moins pour en titer des profits appréciables non seulement pour nous Québécois, mais aussi pour les générations futures... Ne mettons pas la charrue devant les boeufs... Ces ressources qui sont entreposées dans notre sous-sol depuis des siècles, sinon des millénaires, ne disparaîtront pas du jour au lendemain... Patience avec ces réserves à ne sourtout pas dilapider par l'appat du gain ou la cupidité de gens sans conscience...