La pasta du 1er avril

Le restaurant Buonanotte pourrait être l’hôte d’une sorte de rallye anti-OQLF (Office québécois de la langue française) le 1er avril. Le député Peter Goldring - un ex-conservateur expulsé du caucus après s’être fait arrêter pour alcool au volant - s’est levé en Chambre mercredi pour dénoncer « le gouvernement séparatiste et sa campagne de purification linguistique, qui relève de la comédie d’erreurs ». M. Goldring a qualifié de « sottise » l’inspection menée par l’OQLF au Buonanotte et a appelé le public à le joindre pour manger des pâtes au restaurant le jour du poisson d’avril. « L’événement » est commandité par un « comité spécial pour l’unité canadienne ». Rappelons que le gouvernement et l’OQLF ont reconnu un « excès de zèle » dans ce dossier, qui a entraîné une révision des méthodes d’inspection et le départ de la présidente de l’organisme.

À voir en vidéo