Fournier demeure le chef parlementaire de l’opposition

Pauline Marois invite Philippe Couillard à se faire élire le plus rapidement possible.
Photo: - Le Devoir Pauline Marois invite Philippe Couillard à se faire élire le plus rapidement possible.

«Nous serons en liaison très étroite dans nos rôles respectifs», a précisé Philippe Couillard lors de sa première conférence de presse officielle à titre de chef du parti, lundi matin.


Dès mardi, il sera au caucus de l’aile parlementaire à Québec et entend y assurer une présence hebdomadaire. Le nouveau chef du Parti libéral ne considère pas comme « prioritaire » le fait de se faire élire, voulant prendre le temps de faire une tournée du Québec pour rencontrer les militants en régions et préparer le programme électoral.


«Lorsqu’il sera temps pour moi de rentrer à l’Assemblée nationale, je le ferai soit dans une circonscription qui s’ouvrira au moment où ce serait le cas, soit à la faveur d’une élection générale, a répondu l’ancien ministre de la Santé. Vous savez, ce ne sont pas nécessairement tous les députés qui sont disposés à quitter leur siège, il ne faut pas non plus diminuer la valeur de leur engagement et du mandat qu’ils ont obtenu de la population.»


Quant à Pierre Moreau et Raymond Bachand, ils auront tous deux «un rôle très important à jouer au PLQ», assure Philippe Couillard.


Le nouveau chef estime que le projet de loi 14 sur la Charte de la langue française n’est «pas acceptable ni nécessaire». Bien qu’il reconnaisse l’importance de protéger le français, il favorise «la voie de l’incitation et de la valorisation du français plutôt que d’autres méthodes coercitives.»


En anglais, il s’est néanmoins montré ouvert à certaines propositions qui pourraient émerger. «Si des amendements sont présentés […], nous les regarderons et les étudierons.»


Amitiés


Philippe Couillard répète qu’il veut regarder vers l’avenir, mais doit sans cesse justifier ses liens avec Arthur Porter, visé par un mandat d’arrêt de l’Unité permanente anticorruption.


«Il ne faut pas avoir la lâcheté de renier ses amitiés», a-t-il laissé tomber alors qu’il répétait n’avoir rien à se reprocher. «Le fait que j’ai fréquenté le Dr Porter ne permet à personne de faire quelque association que ce soit entre cela et les éléments qui ont entouré l’octroi du contrat de SNC-Lavalin.»


De passage à Montréal pour une annonce en tourisme, Pauline Marois a évoqué les «relations assez suivies et continuelles» entre M. Couillard et l’ancien directeur général du Centre universitaire de santé McGill. «Pour l’instant, le dossier est lourd. Alors, disons que c’est une pierre au soulier de M. Couillard que cette relation avec Arthur Porter.»


La première ministre a profité de l’occasion pour féliciter Philippe Couillard, l’invitant à se faire élire le plus rapidement possible. «Je crois que c’est toujours préférable qu’on soit là où se débattent les principaux sujets qui concernent la population, là où s’adoptent les lois, dans l’institution démocratique qui a la responsabilité de faire ce travail. Tant qu’à moi, je souhaiterais qu’il entre à l’Assemblée nationale le plus rapidement possible.»

À voir en vidéo