Khadir ne croit pas au forum sur les redevances minières

Photo: La Presse canadienne (photo) Clément Allard

Québec — Amir Khadir ne croit pas au forum sur les redevances minières proposé par Martine Ouellet en mars prochain. « Ça ne marchera pas », a lancé en point de presse le député de Québec solidaire, jeudi. « La ministre va aller en position de faiblesse, incapable de négocier quoi que ce soit si elle se fie à la parole des minières. »


Selon lui, le gouvernement péquiste perpétue les vieilles traditions libérales en matière de gestion des mines. « Ils ont été pendant des années dans l’opposition à critiquer la gestion libérale. Encore aujourd’hui, la ministre [des Ressources naturelles, Martine Ouellet] se repose sur le rapport [du commissaire au développement durable publié mercredi] pour critiquer les libéraux, mais on continue la même gestion. »


Amir Khadir accuse le gouvernement Marois d’être « complaisant » avec les minières. Avant même de procéder à une analyse coûts-bénéfices, comme recommandé par le commissaire, la ministre Ouellet doit « commencer par reconnaître que ça n’a pas d’allure que le ministère des Ressources naturelles se fie sur les minières pour savoir combien de tonnes ils sortent de notre sous-sol ».


Amir Khadir estime qu’il faut « des enquêteurs et de l’expertise » au ministère des Ressources naturelles. Il dénonce également la décision du ministre de l’Environnement, Yves-François Blanchet, qui s’est fait « le complice de la mine d’Osisko » en l’autorisant à prolonger le dynamitage à Malartic.

3 commentaires
  • François Ricard - Inscrit 22 février 2013 07 h 38

    Même pas une lueur au fond de la mine

    Article du Devoir du 19 février 2011 : «Les minières roulent sur l’or» (Rien de moins. On peut difficilement avoir plus) et de celui-ci : «Bond de 38% des revenus des minières canadiennes» (La Presse, 8 juin 2011). Et bond d’à peine 2% (moins que le taux d’inflation) pour les travailleurs ordinaires.
    «Les activités minières fournissent 250 millions par année au Québec», titrait La Presse du 28 juin 2011, en rendant compte des chiffres du ministère des Ressources naturelles. Ce n’est pas de la désinformation, c’est de la malhonnêteté pure et simple.
    Ce 250 millions amplifié, au calcul très approximatif et de la nature jovialiste ne représente pas ce que les minières elles-mêmes ont versé en impôts, en permis et en redevances, mais plutôt les impôts et taxes payés par leurs employés et même leurs fournisseurs. Faut le faire.
    Pourquoi est-il impossible de connaître les impôts payés par les minières. Les impôts payés par les compagnies, pas par leurs employés.
    Le ministère des Ressources naturelles, le gouvernement du Québec et les minières se refusent toutefois de nous dévoiler ce que chaque compagnie a payé exactement en impôts, taxes, permis et redevances au Québec et ce que l’industrie minière a reçu en subventions publiques directes et indirectes du gouvernement et d’Hydro-Québec.
    Il n'y a pas que les Milioto de ce monde qui nous cachent la vérité. Pourtant Mme Ouellet nous avait promis de faire toute la lumière. J'en doute de plus en plus.

  • Solange Bolduc - Inscrite 22 février 2013 12 h 03

    Le bien commun, pour Amir Khadir, c'est LUI !

    M. Khadir n'a pas grand chose de bon à dire sur le Sommet sur l'Enseignement supérieur, qui s'en vient ! Soit.

    Tirer sur tout ce qui bouge sans réfléchir aux conséquences de sa démagogie à long terme, c'est son affaire ! Le Sommet, ça ne peut marcher comme le "forum sur les redevances minières", ça ne marchera pas, non plus!

    Rien ne risque de se produire de positif, excepté si QS était au pouvoir ? : « Ça ne marchera pas », a lancé en point de presse le député de Québec solidaire, jeudi. « La ministre va aller en position de faiblesse, incapable de négocier quoi que ce soit si elle se fie à la parole des minières. »

    Quand on alimente des discussions aussi négatives, je me demande comment on pourrait prétendre soi-même se mettre en position de force?

    C'est au gouvernement en place de prendre les décisions qui s'imposent après l'analyse des éléments et contextes donnés, et il lui serait même permis de conserver les bonnes idées du gouvernements qui l'a devancé, en tentant de les améliorer si nécessaire !

    Ce n'est pas un péché mortel de marcher sur la trace de nos devanciers, même si on ne fait pas partie de la même idéologie. Il semble que M. Khadir soit bouché là-dessus !

    "Amir Khadir estime qu’il faut « des enquêteurs et de l’expertise » au ministère des Ressources naturelles."

    Comme député bien pensant, le gouvernement ne ferait faire aucune expertise, et même si c'était celles qui auraient déjà été commandées par l'ancien gouvernement? La continuité quand c'est pour la bonne cause, ça ne lui viendrait pas à l'esprit ?

    Quand quelque chose est bon, on ne se préoccupe pas de savoir qui l'a décidé ou non, on agit pour le bien commu !

    Le bien commun, pour Amir Khadir, c'est LUI !

  • Louise Lefebvre - Inscrite 22 février 2013 14 h 43

    Des lois qui nous protègent SVP!

    Les redevances c'est essentiel mais il faut aussi protéger nos terres et notre environnement ; les minières doivent cesser d'envahir nos propriétés et tout détruire. Malartic en sait quelque chose.
    Je crains une invasion pour la recherche de terres rares car la Chine est au bout de sa ressource et la pollution est à son maximun. L'an dernier, la municipalité de Ripon en Outaouais fût la cible de minières pour son or et ses terres rares.
    Pour ceux qui s'intéresse aux terres rares qui servent à la fabrication de cellulaires, écran, monnaie, le documentaire présenté à l'émission Enquête hier soir peut être vu sur You Tube http://www.youtube.com/watch?v=8aqeJnlZU8Q

    M.Kadir soyez plus constructif dans vos propos on a besoin de votre perspicacité
    et vos idées.

    À tous les consommateurs, je nous souhaite d'apprendre à nous satisfaire avec ce qu'on a et de limiter notre consommation à l'essentiel car nous sommes les artisans de notre malheur.