Sommet sur le développement - Charest à Delhi en même temps que Lisée


	Jean Charest s’est joint récemment au cabinet d’avocats McCarthy Tétrault LLP.
Photo: - Le Devoir
Jean Charest s’est joint récemment au cabinet d’avocats McCarthy Tétrault LLP.

Et M. Lisée et M. Charest prendront la parole devant le DSDS, indique le site Internet du sommet.


M. Charest, dont on a appris il y a quelques jours qu’il se joignait au cabinet d’avocats McCarthy Tétrault LLP, aurait été personnellement invité au DSDS par son directeur général, le docteur Rajendra K. Pachauri, par ailleurs président du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), organisme lauréat du prix Nobel de la paix en 2007, conjointement avec l’ancien vice-président américain Al Gore.


MM. Charest et Pachauri se connaissent bien. L’ancien gouvernement libéral se faisait un devoir, depuis quelques années, de déléguer une présence ministérielle à ce grand forum international sur l’environnement qui existe depuis 2001. M. Charest y était en 2010, à la tête d’une mission économique au cours de laquelle le nouveau Bureau du Québec à Mumbai avait été par ailleurs inauguré.

 

Usine à engrais


Hors sommet, M. Charest avait été vertement critiqué par des syndicats de travailleurs indiens pour son refus de mettre fin à l’exportation d’amiante québécois en Inde. Le gouvernement Marois a coupé ses ailes à l’industrie québécoise de l’amiante en arrivant au pouvoir en septembre dernier.


En participant au DSDS, Jean-François Lisée, ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, poursuit donc une certaine tradition. Il fait le voyage en compagnie de sa collègue Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle, qui voudra faire progresser le dossier de nouvelle usine d’engrais dans lequel va s’investir la coopérative indienne IFFCO à Bécancour, où la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2 a été annoncée en octobre dernier par le gouvernement Marois.


Ils atterriront vendredi prochain à Mumbai avec une délégation d’une trentaine de personnes, et passeront par Bhopal et Ahmedabad avant de monter vers la capitale.

À voir en vidéo