À la recherche du politicien idéal - L’espérance des jardiniers

Manifestation du Jour de la Terre, à Montréal, le 22 avril 2012
Photo: - Le Devoir Manifestation du Jour de la Terre, à Montréal, le 22 avril 2012

Dominic Champagne
Auteur et metteur en scène


Le politicien idéal est un démocrate

qui parle vrai, qui parle franchement.

 

Porteur de flambeau,

il est habité par une vision

qui inspire chez ses concitoyens l’engagement,

le dévouement, le plus grand que soi

au service de l’oeuvre.

 

Il a ce qu’on appelle de la volonté politique

et tentera avec passion

et l’humilité de l’artisan

d’infléchir le cours des choses.

 

Il a les deux pieds sur terre

et la tête dans les nuages,

il est visionnaire et a l’esprit inventif,

il aime le peuple qu’il veut servir

et lui accorde plus d’autorité

qu’au pouvoir des puissants.


Soucieux de la suite du monde,

il sait poser l’exigence écologique

à la nécessité économique,

il a dans le coeur l’esprit de la république,

liberté, égalité, fraternité.

 

Il a du chien et l’âme à l’aventure

et n’est pas satisfait qu’après le printemps

les feuilles mortes se ramassent à la pelle,

mais il n’a pas de regret

et fonce droit vers l’avenir.

 

Il sait combien la justice et la démocratie ont besoin de lui

et tâche de jouer son rôle d’honnête homme.

 

Il n’est pas le messie

mais il a de l’envergure

et rêve parfois d’être

un Robin des bois des temps modernes.

 

Il vit de l’espérance des jardiniers.

À voir en vidéo