Le projet de loi 2 est adopté

Le projet de loi 2, visant à limiter les contributions aux partis politiques et à diminuer le plafonnement des dépenses électorales, a été adopté jeudi par l’Assemblée nationale. La nouvelle loi fait passer de 1000 $ à 100 $ la contribution maximale qu’un électeur peut verser à un parti politique. Québec espère ainsi mettre fin au système de prête-noms. La loi abolit aussi le crédit d’impôt lié aux contributions politiques. Six millions de dollars devraient être économisés par année, selon un communiqué de presse émis par le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville. L’économie générée permettra de hausser le financement public des partis politiques. La loi prévoit aussi que tous les partis politiques auront droit à un financement public, s’ils comptent au moins 500 membres dans 10 régions du Québec ou 1000 membres en tout.

À voir en vidéo