Chefferie du PLQ – Le fils de Pierre Bibeau quitte la campagne de Couillard

Philippe Couillard a perdu un de ses principaux organisateurs.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Philippe Couillard a perdu un de ses principaux organisateurs.

Philippe Couillard a perdu un de ses principaux organisateurs, jeudi matin: Alexandre Bibeau, fils de l'organisateur Pierre Bibeau, s'est retiré de l'équipe de campagne au leadership de l'ancien ministre de la Santé. Une conséquence directe des allégations de Lino Zambito devant la commission Charbonneau.

C'est d'un «commun accord» que M. Bibeau et M. Couillard ont convenu de cette décision, a indiqué l'équipe du candidat. Lors du lancement de la campagne de M. Couillard, le 3 octobre, l'organisateur en chef Stéphane Billette avait présenté son équipe de trois adjoints en commençant par Alexandre Bibeau, «qui sera un collaborateur très important», avait-il dit. Katia Parisé et Josée Lévesque complétaient le quatuor.

Depuis, le nom de M. Bibeau a été mentionné par Lino Zambito lors de son témoignage à la commission Charbonneau. M. Zambito a raconté avoir reçu une demande de financement de 50 000 $ comptant de la part d'un organisateur politique de l'ancien ministre David Whissell. Étonné, M. Zambito a indiqué avoir alors contacté Pierre Bibeau pour s'informer de cette demande inusitée.

Pierre Bibeau aurait ensuite contacté son fils Alexandre, qui était directeur de cabinet de M. Whissell, pour lui demander de réfréner l'organisateur qui avait demandé l'argent à M. Zambito.

Bénévole au sein de la campagne de M. Couillard, Alexandre Bibeau devait s'occuper de l'organisation dans l'ouest de la province.

Pierre Bibeau a lui aussi été éclaboussé par les allégations de Lino Zambito dans les derniers jours. Le témoin a soutenu à la commission Chabonnreau avoir versé 30 000 $ en argent comptant à l'ancien organisateur libéral dans la foulée d'une activité de financement organisée au profit de l'ancienne ministre (et ex-conjointe de M. Bibeau) Line Beauchamp.

Mercredi, la direction de Loto-Québec — où M. Bibeau était vice-président aux communications — a indiqué avoir muté son employé à d'autres fonctions, le temps que la lumière soit faite sur les allégations soulevées.

Plus de détails à venir


4 commentaires
  • Robert Devault - Inscrit 18 octobre 2012 12 h 26

    oups ! Qui abandonne qui ?

    Bibeau quitte Couillard ou Couillard quitte Bibeau ?
    Il est vrai que,depuis quelques heures,le nom de Bibeau n'est plus synonime de succès assuré pour le PLQ.
    Mon bon docteur,serait-il temps de ré-orienter votre carrière dans ce que votre formation vous rendrait le plus utile pour la population du Québec et qu'elle a finançé d'ailleurs,soit médecine ?

  • Gilles Bousquet - Abonné 18 octobre 2012 12 h 51

    Si tous les croches partent,

    Qui va rester au PLQ ?

  • Leclerc Éric - Inscrit 18 octobre 2012 13 h 21

    Ça commence mal!

    Docteur Couillard affirme qu'il peut "balayer" la province si le PLQ reprend le pouvoir d'ici quelques mois face au gouvernement de Pauline Marois; il part favori, OUI, mais avec la nouvelle de ce matin, peut-on croire que TOUS les aspirants candidats à la chefferie du PLQ sont blancs comme neige? Les ti-amis du régime sont comme des tantacules... partout!

  • Gilles Théberge - Abonné 18 octobre 2012 18 h 23

    La vie est dure mais c'est la vie.

    Et en plus il parait qu'on vient de retrouver «l'ami» du bon docteur, monsieur Porter que la police cherchait partout..

    C'est pour le moins intéressant, et certainement à suivre.