Loto-Québec - Bibeau démet Bibeau

Québec – Le conseil d’administration de Loto-Québec a délesté mercredi Pierre Bibeau de ses tâches de premier vice-président corporatif, communications et affaires publiques après que la première ministre Pauline Marois se fut enquise de la situation de cet ex-organisateur libéral auprès du secrétaire général du Conseil exécutif, Jean St-Gelais. Le cabinet du ministre des Finances et de l’Économie, Nicolas Marceau, le ministre de tutelle de Loto-Québec, a aussi communiqué avec le président et chef de la direction de la société d’État, Gérard Bibeau (aucun lien de parenté), à ce sujet.

Mais ni le Conseil exécutif ni le ministre de tutelle n’ont de prise sur Pierre Bibeau : le sort des vice-présidents de Loto-Québec relève exclusivement de son conseil d’administration. « C’est la prérogative du président et chef de la direction et du conseil d’administration de prendre une telle décision », a confirmé Marie-Claude Rivet, directrice adjointe des relations de presse de Loto-Québec. « Depuis le début, nous tenons informées les autorités gouvernementales à ce sujet et la décision du conseil d’administration a été prise hier [mardi] et le gouvernement en a été informé dans les heures suivantes. »


C’est lundi matin que l’ex-entrepreneur Lino Zambito a déclaré sous serment devant la commission Charbonneau qu’en 2009, il avait remis 30 000 $ comptant à Pierre Bibeau dans les bureaux de Loto-Québec pour le financement du Parti libéral du Québec. Il n’aura donc fallu qu’un peu plus de 24 heures pour que le CA de Loto-Québec décide du sort de Pierre Bibeau, du moins temporairement. « Ce dernier, comme tout citoyen, bénéficie de la présomption d’innocence ; il a par voie de communiqué vivement dénoncé les allégations du témoin à son égard », écrit Loto-Québec dans son communiqué diffusé mercredi matin. Pierre Bibeau est affecté à la révision de l’ensemble des communications internes de la société et Marcel Croux, le premier vice-président, direction corporative, assume par intérim la vice-présidence qu’occupait M. Bibeau.


Lors d’une conférence de presse à Paris où la première ministre faisait le bilan de sa visite en France, Pauline Marois a indiqué qu’elle s’était « enquise » auprès du secrétaire général du Conseil exécutif « de la façon dont nous devons traiter une telle situation ».


Rappelons que Pierre Bibeau était présent en 2009 au petit-déjeuner de financement dans un restaurant de Laval où son ex-conjointe Line Beauchamp, alors ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, avait rencontré, entre autres donateurs au PLQ, Domenico Arcuri, un mafieux visé par l’opération policière Colisée.


***

Avec Christian Rioux

1 commentaire
  • Pierre Valois - Abonné 19 octobre 2012 03 h 39

    Loto-Bibeau

    Je suggère à Loto-Québec de nous présenter leur nouveau produit: La Bibeau-49. Ou encore la Bibeau-30 000. Le prix sera décerné en petites coupures.