Legault dit avoir manqué de temps

Québec – François Legault estime avoir manqué de temps pour expliquer les mesures qu’il a promises lors de la campagne électorale, mesures qui ont été noircies par ses adversaires, a-t-il déploré à la sortie de son premier caucus avec ses 18 élus à l’Assemblée nationale.


Malgré tout, le chef caquiste s’est félicité d’avoir obtenu l’appui de 1,2 million d’électeurs (plus précisément 1 180 758). « On est à quelques centaines de milliers de votes d’un gouvernement », a-t-il tenu à dire. Il admet que ses politiques ont inquiété plusieurs Québécois, surtout dans la manière dont elles ont été « présentées par les autres partis ». Lors d’un tour de table au caucus, plusieurs de ses députés lui ont rapporté que des éléments de la plateforme caquiste - entre autres les coupes à Hydro-Québec, l’abolition des commissions scolaires et des Agences de santé, les compressions chez les pharmaciens - avaient inquiété les électeurs. Des soucis que M. Legault estime normaux puisqu’il « faut un certain temps pour expliquer […] que, quand on abolit des postes par attrition, ça ne veut pas dire qu’il y a des personnes qui vont perdre leur poste. […] Donc, il nous a peut-être manqué un petit peu de temps », a-t-il déclaré.


Au reste, après avoir averti pendant la campagne électorale qu’il refuserait de travailler avec un gouvernement PQ, M. Legault a décidé de changer son fusil d’épaule depuis. « Inquiet pour l’économie » du Québec, le chef caquiste s’est dit prêt à « collaborer avec Mme Marois » le plus rapidement possible et « sans partisanerie » afin de stopper le « déclin tranquille » du Québec.


M. Legault attendra que Mme Marois ait formé son cabinet, ce qui devrait être fait le 18 ou le 19 septembre, pour distribuer les rôles de porte-parole. Jacques Duchesneau devrait avoir « des responsabilités importantes » en matière d’éthique et Christian Dubé, « dans le secteur de l’économie ». Il a toutefois annoncé que Gérard Deltell (Chauveau) sera leader parlementaire et Daniel Ratthé (Blainville), président du caucus et whip.

6 commentaires
  • Chris G. Eustace - Abonné 7 septembre 2012 09 h 14

    Legault dit avoir manqué de temps

    7 septembre 2012


    " François Legault estime avoir manqué de temps pour expliquer les mesures qu’il a promises lors de la campagne électorale, mesures qui ont été noircies par ses adversaires, a-t-il déploré à la sortie de son premier caucus avec ses 18 élus à l’Assemblée nationale. "


    Il ya beaucoup de vérité dans cet article - sur deux fronts.

    1. La CAQ n'a pas eu assez de temps pour expliquer ses politiques correctement - en particulier la politique de l'éducation.

    2. La politique de l'éducation CAQ a été déformée par les anciens et actuels présidents de la Commission scolaire Lester B. Pearson.

    Voyons deux exemples:

    The Suburban - 'School boards and democracy' - lettre par Marcus Tabachnick - 29 aout 2012 :

    "Mr. Legault's plan for the elimination of school boards is more than an assault on democracy and the last remaining rights of the English community..."


    Ce n'est pas vrai. Le plan d'éducation CAQ appelle à plus de démocratie dans toutes les écoles!

    ............

    Hudson Gazette - 'LBPSB schools gird for election fallout' - 5 septembre 2012 - Suanne Stein Day :

    "Stein Day disputes the CAQ's claim it will save $300 million on the salaries of commissioners"

    Cela n'a jamais été dit !


    En outre, n'oublions pas que le CAQ a eu un tiers (one-third) des 11 millions de dollars que le Parti libéral et le Parti québécois avaient chacun à dépenser dans la campagne de 35 jours.



    Chris Eustace

    • Rémi-Bernard St-Pierre - Abonné 8 septembre 2012 16 h 06

      Je ne suis pas d'accord. François Legault est plutôt chanceux de ne pas avoir à défendre ses derniers points devant un Jean-Martin Aussant, qui sur les mêmes sujets proposait des mesures beaucoup plus positive et constructives.

      voir articles 2.13 et 3.13
      http://optionnationale.org/la-plateforme/

  • Hubert Lavigne - Inscrit 7 septembre 2012 10 h 33

    Les médias

    Il a peut être manqué de temps en effet, mais les médias dont Le Devoir ne l'ont pas aidé en faisant peut au monde ..........

    Hubert Lavigne

  • Jean Desjardins - Inscrit 7 septembre 2012 13 h 57

    Il a tout son temps...

    Personnellement, je crois que le résultat de l'élection de mardi dernier est salutaire pour le Québec et les Québécois. Le PLQ se retrouve enfin dans l'opposition; on a un gouvernement minoritaire du PQ qui obligera à l'écoute et au compromis de bon aloi (quitte à piler sur les sensibilités des purs et durs...); la CAQ se révèle avec un statut officiel, avec une bonne brochette de députés et en position de faire ses classes à l'Assemblée nationale. Quoi de mieux, dans les circonstances ?

    Avec un gouvernement minoritaire, François Legault et la CAQ auront tout le loisir de démontrer ce qu'ils sont capables d'offrir concrètement en matière de souplesse, de fermeté et de sens politique pour éviter un cul-de-sac dans diverses mesures qui pourraient aider le Québec à se sortir de son immobilisme et de sa pratique pernicieuse du déni. Corruption, copinage, réforme électorale, diminution de la dette, déficit zéro, équilibre entre le social et la facture, développement économique, chèque de péréquation pour le moins gênant, culture de respect à l'Assemble nationale, questionnement constructif sur le fonctionnement de nos institutions (éducation, santé, municipalités). La liste est encore longue...

    Bref, François Legault et la CAQ auront tout leur temps pour mettre de l'avant leurs idées, collaborer là où c'est nécessaire et utile et, enfin, démontrer qu'ils sont une alternative crédible pour remplacer le PQ ou le PLQ, dans moins de deux ans, si ces deux partis préfèrent rester encroûtés dans leurs vieux paradigmes.

    Au-delà des slogans creux et de la diabolisation cynique des adversaires au cours de la dernière campagne électorale, les prochains mois seront révélateurs des véritables forces en présence ! Aura-t-on enfin l'occasion de voter sans se boucher le nez, les oreilles ou les yeux, la prochaine fois ?

    Jean Desjardins
    Laval (...)

  • Jean Desjardins - Inscrit 7 septembre 2012 14 h 11

    Méchante... parce que criminaliste ?

    En ce qui a trait à madame la député Michelyne St-Laurent dans le comté de Montmorency, en exergue (À retenir !!!) au texte de monsieur Robitaille, je me demande en quoi il est étonnant qu'une 'criminaliste' défende des 'criminels'. N'est-ce pas là la mission première d'une avocate criminaliste ?

    C'est quoi le rapport, finalement ?

    Jean Desjardins
    Laval (...)

  • Pierre Germain - Inscrit 10 septembre 2012 08 h 24

    Mensonges

    En fait, Legault n'a juste pas eu assez de temps pour parfaire ses mensonges visant à nous faire croire que ses politiques d'extrême-droite seraient favorables à la classe moyenne. Juste pas eu assez de temps pour camoufler le fait qu'il visait la privatiation de pans entiers du systm,e de santé au profit de propriétaires de cliniques privées, comme Barrette. Juste pas eu assez de temps pour masquer le fait que beaucoup de patrons de grandes entreprises comptaient sur lui pour avoir des cadeaux fiscaux.