Il y aura quatre débats télévisés

Ce n’est pas un, mais bien quatre débats des chefs qui prendront d’assaut les électeurs québécois à la suite de la décision de TVA de faire bande à part.


Le réseau privé appartenant à Québecor a annoncé hier qu’il présentera une formule permettant des « échanges plus directs et plus en profondeur » entre les chefs des trois principaux partis politiques. Ainsi, le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Jean Charest, affrontera Pauline Marois, du Parti québécois (PQ), le 20 août. Le lendemain, c’est avec François Legault, de la Coalition avenir Québec (CAQ), que M.Charest croisera le fer. Puis, Mme Marois et M.Legault débattront ensemble le 22 août. Les trois partis ont confirmé leur participation.


Quatre grands thèmes seront abordés. Il s’agit d’économie, de gouvernance, de politiques sociales ainsi que de la question nationale et d’identité.


En réplique, le consortium formé de Radio-Canada et Télé-Québec a décidé de prendre de vitesse son concurrent et présentera un débat des chefs le 19 août. « C’est le risque de faire cavalier seul », a laissé tomber Nathalie Moreau, porte-parole de Radio-Canada.


Ce premier débat réunira quatre chefs de partis. Françoise David de Québec solidaire a été invitée à prendre part aux échanges. Ils ont tous accepté. Les modalités du débat restent toutefois à définir. Mme Moreau a précisé que le consortium des télédiffuseurs avait lancé une invitation à TVA il y a plus d’un mois. « On n’a pas eu de réponse », a-t-elle affirmé.

À voir en vidéo