Gaétan Barrette sera candidat de la CAQ dans Terrebonne

Gaétan Barrette
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Gaétan Barrette

Après des mois de spéculations, le président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), le docteur Gaétan Barrette, se lance en politique et sera candidat pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) de François Legault dans la circonscription de Terrebonne.

D'autre part, la présidente-directrice générale de l'Association des producteurs de films et de télévision du Québec, Claire Samson, se présentera pour la CAQ dans la circonscription d'Iberville.

Mme Samson est bien connue des artisans de la télévision québécoise. Elle a occupé le poste de directrice générale des communications et directrice générale de la programmation à Radio-Canada, celui de vice-présidente exécutive et chef des opérations à TQS, et celui de vice-présidente des communications à TVA

En présentant ses deux candidats, François Legault a annoncé que le docteur Barrette serait ministre de la Santé dans un éventuel gouvernement caquiste.

Gaétan Barrette, dont l'arrivée à la tête de la Fédération a profondément changé la nature des rapports entre le syndicat des spécialistes et le gouvernement, s'est souvent retrouvé à l'avant-scène de l'actualité en raison de ses positions fermes et de ses fréquentes confrontations avec Québec.

Habitué des médias, le radiologiste n'a jamais hésité à aller sur la place publique pour s'attaquer aux politiques et positions du ministre libéral de la Santé, Yves Bolduc ou de son prédécesseur Philippe Couillard.

Par ailleurs, la journaliste et ex-animatrice Jocelyne Cazin a été approchée par François Legault pour être candidate de la Coalition Avenir Québec lors des prochaines élections. Elle devrait annoncer sous peu si elle désire faire le saut en politique.

Au cours de sa carrière de journaliste, Jocelyne Cazin a travaillé pendant une dizaine d'années à la radio, notamment à CKAC. Elle est entrée en 1985 à TVA où elle a été reporter et présentatrice de nouvelles, avant de devenir animatrice.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

22 commentaires
  • Sylvain Auclair - Abonné 31 juillet 2012 11 h 13

    Et son mandat?

    J'espère que, s'il perd, il n'aura pas l'arrogance de poursuivre son mandat à la FMSQ!

    • Guillaume L'altermontréaliste Blouin-Beaudoin - Inscrit 31 juillet 2012 14 h 22

      je partage ta précupation Sylvain.

      Guillaume Blouin-Beaudoin

    • Robert Devault - Inscrit 31 juillet 2012 17 h 20

      Bien voyons donc !!!
      Cela n'a rien à vopir.Dans le genre de société dans laquelle on vit au Québec,le mot ''mandat'' est synonime de ''opportunisme''.En clair et en ''québécois'' : Au plus fort la poche !!!

  • Christian Montmarquette - Abonné 31 juillet 2012 11 h 27

    Quand les médecin sont aux petits soins avec «les médecins»

    Tiens donc... Un autre foutu de corporatiste qui défendra les intérêts de «SA» corporation plutôt que les intérêts des citoyens...

    Gaétan Barrette...

    Ou.. Quand les médecin sont aux petits soins avec «les médecins», plutôt qu'avec les malades..

    Christian Montmarquette
    QS-Montréal


    .

    • Pierre Denis - Inscrit 31 juillet 2012 14 h 34

      Entièrement d'accord avec vous ici. Et en plus, quand on regarde le physique du personnage... Pas trop bon comme exemple côté santé. Y'a quelque chose qui détonne dans l'image.

    • Sylvain Auclair - Abonné 31 juillet 2012 16 h 25

      Sans doute croit-il sincèrement que la meilleure manière d'aider les patients est d'aider les médecins.

  • Carole Dionne - Inscrite 31 juillet 2012 11 h 38

    Je l'avait prédit

    Barrette dans Terrebonne. C'était gros comme...

  • - Inscrit 31 juillet 2012 11 h 56

    Qui entre pape ...

    "Qui entre pape au conclave, en sort cardinal".
    Quelle arrogance que de se voir tout de suite ministre de la santé.
    J'espère que les Québécois (d'abord les électeurs de Terrebonne) n'envèront-pas à Québec ce personnage. Ça en serait fait du système de santé au Québec. Là tout le monde payera sa "juste part" ... pour ceux qui ne peuvent pas payer... Just to bad !.

  • Marcel Bernier - Inscrit 31 juillet 2012 12 h 55

    C'est parti...

    La foire des vaniteux est commencée!