De vastes empires: les organigrammes des entreprises dans la mire de l'UAC sont accessibles ici

La commission Charbonneau a rendu publics aujourd’hui les sept organigrammes concernant des entreprises qui ont été dans la mire de l’unité anticollusion (UAC) du ministère des Transports (MTQ).

L’ancien directeur de l’UAC, Jacques Duchesneau, avait déposé ces organigrammes qui ont été utilisés par son équipe d’enquête. La juge France Charbonneau les avait alors mis sous scellé. Sept groupes d’entreprises ont fait l’objet d’une attention particulière de l’UAC.

  • Il s’agit de l’empire de Tony Accurso qui est à la tête d’une multitude d’entreprises. Le diagramme prend d’ailleurs l’allure d’une toile d’araignée aux proportions gigantesques. Cet entrepreneur controversé a fait plusieurs fois les manchettes notamment lorsque deux de ses entreprises, Louisbourg et Simard-Beaudry, ont été reconnues coupables de fraude fiscale en décembre 2010. Elles avaient éludé 4,1 millions d’impôt fédéral.


Consultez l'organigramme de Tony Accurso et ses compagnies en vigueur (2011)




  • Les entreprises Neilson et EBC sont présentées dans un seul et même diagramme à cause de certains liens commerciaux. Neilson a été sous les feux de la rampe lors de la commission d’enquête Bastarache alors que le collecteur de fonds libéral, Franco Fava (dont la famille dirige Neilson), a révélé son rôle d’influence dans la nomination des juges.



Consultez l'organigramme de NIELSON – EBC – Famille FAVA





  • Garnier Construction est dirigée par Joe Borsellino (à ne pas confondre avec son homonyme du Groupe Pétra). M. Borsellino est un ami intime de l’ancien député libéral accusé de fraude Tony Tomassi. M. Borsellino a été passé à tabac au cours de l’été 2009. Il n’a pas porté plainte contre ses agresseurs.

Consultez l'organigramme de Garnier Construction




  • Catania est sous les projecteurs depuis le scandale politico-immobilier du Faubourg Contrecoeur. Son président Paolo Catania et son vice-président André Fortin font face à des accusations de fraude dans ce dossier qui a été mené par la Société d’habitation et de développement de Montréal. Ils ont été arrêtés par l’escouade Marteau le mois dernier et comparaîtront en cour le 13 juillet prochain. Le père de Paolo, Frank Catania, a été filmé par la GRC dans le cadre de l’opération Colisée, aux côtés du chef mafieux Nick Rizzuto qui cachait des billets de banque dans ses chaussettes.


Consultez l'organigramme des entreprises Catania





  • Catcan n’est pas la même entreprise que Catania mais les dirigeants seraient des personnes apparentées. Catcan est un gros joueur dans l’industrie de la construction, notamment à Montréal.



Consultez l'organigramme des entreprises CATCAN





  • Doncar a été identifée par Jacques Duchesneau lors de son témoignage concernant un dossier troublant impliquant une municipalité du nord de Montréal. Doncar a été disqualifiée dans un appel d’offres mais a néanmoins exécuté les travaux à titre de sous-traitant.


Consultez l'organigramme du Groupe Doncar




  • Famille Bibeau. Marc Bibeau est l’une des têtes dirigeantes de l’entreprise Shockbéton qui est connue pour avoir participé à la construction du stade olympique. Le conseiller municipal de Laval et membre du comité exécutif aux côtés de Gilles Vaillancourt, Benoît Fradet, est vice-président de Shockbéton. M. Bibeau est également très actif au Parti libéral du Québec à titre d’organisateur politique et de responsable du financement. Il est un ami personnel de Jean Charest.

Consultez l'organigramme de la Famille Bibeau et cie associées






Pour consulter les autres documents déposés devant la Commission, cliquez ici.





LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

5 commentaires
  • Pierre Bellefeuille - Inscrit 20 juin 2012 18 h 29

    Précisions!

    Marc Bibeau siège sur le conseil d’administration de Power Financial, une division de Power Corporation des Desmarais. Bibeau a aussi été grand argentier du parti libéral jusqu’en 2008. C’est une personne aimant bien rester dans l’ombre et ne pas se faire voir dans les sorties publiques. Il a déjà accompagné Jean Charest au domaine de Sagard des Desmarais, George Bush y était aussi. Marc Bibeau est un stratège de haut niveau pour les Desmarais.

    Aussi, Sarkosy vient passer des vacances à Morin Height dans les Laurentides dans un chalet prêté par les Desmarais! Puissants les Desmarais!
    http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/06/19/nicolas

    • Claude Lachance - Inscrite 23 juin 2012 08 h 08

      Inviter Sarko chez-soi ? Y a-t-il de quoi pavoiser?

  • F. Georges Gilbert - Inscrit 20 juin 2012 19 h 14

    Comment expliquer que

    Tony Accurso, accusé de fraudes,a récolté malgré celà,un surplus de contrats"20%" avec la ville de Montréal, cette année...La nouvelle diffusée à la télé,selon laquelle notre société d'État ,Hydro Québec vient d'accorder à ce même Tony Accurso, un juteux contrat de 58 millions pour 2 ans à la Romaine,et ce pendant la commission d'enquête pointant ce milieu. Jusqu'oü l'emprise et les tentacules de ce milieu mafieux, vont-elles remonter...

    • Michel Robillard - Inscrit 22 juin 2012 10 h 48

      Incompréhensible !!!

  • Gilles Théberge - Abonné 20 juin 2012 21 h 45

    Est-ce de la diversion ?

    C'est bien eau tout ça mais comment on pourra faire le lien entre la gestion du gouvernement si tous les projecteurs pointent dans la seule direction d'Accurso ?