QS cherchera à récolter les carrés rouges

La crise étudiante représente une occasion pour Québec solidaire, a plaidé Amir Khadir hier soir en ouverture du huitième congrès du parti de gauche à l’école Édouard-Montpetit dans l’est de Montréal. La plateforme électorale que QS doit adopter d’ici dimanche devra, au sens du député de Mercier, faire comprendre aux jeunes en grève que le parti est avec eux : « Ils doivent se sentir invités par nous pour [que] le jour où le Québec aura besoin de leur combat, non pas uniquement dans la rue mais du côté des urnes, ils comprennent que leur place est à nos côtés, dans nos rangs. » QS aimerait d’ailleurs convaincre certaines des figures de proue du mouvement étudiant, Martine Desjardins (FEUQ), Gabriel Nadeau-Dubois (CLASSE) et Léo Bureau-Blouin (FECQ), de porter les couleurs de QS lors de la prochaine campagne électorale. Les membres du comité électorale de QS ont confié au Devoir qu’ils trouvaient « très intéressants » ces trois représentants. Aucune démarche formelle, toutefois, n’aurait été entreprise.

Sitôt le discours d’accueil de M. Khadir terminé, une militante, Véronique Martineau, s’est présentée au micro pour proposer de lever l’assemblée sur-le-champ afin que les participants présents puissent joindre la manifestation étudiante qui avait lieu en même temps au centre-ville de Montréal. Mme Martineau a soutenu qu’il fallait manifester puisque la « proposition globale » présentée par le gouvernement Charest hier matin était « une des pires insultes de l’histoire du Québec » puisqu’elle avait pour effet de hausser les droits de scolarité de 1779 $ au lieu de 1625 $. Un militant favorable à la levée de l’assemblée a soutenu au micro que c’était là une manière de faire grève, comme les étudiants. La coporte-parole Françoise David s’est dite opposée à l’initiative, puisque cela aurait eu pour effet d’annuler le panel prévu de discussion sur la « conjoncture politique et électorale ». Finalement, la salle a choisi de dépêcher une délégation d’une cinquantaine de personnes (sur quelque 300 délégués présents) à la manifestation.


6 commentaires
  • Patrick Asselin - Inscrit 28 avril 2012 01 h 33

    Une belle gifle pour le PQ

    Madame Marois appuie la lutte étudiante alors ces même carrés rouges lui ont fait perdre 6 points dans les sondages. Maintenant, QS veut les recruter pour en faire des candidats vedettes. Pendant ce temps, le PLQ gagne en popularité. Ce Charest reste un fin renard margré tout.

    Qui est donc ce "grand" conseiller de Pauline Marois, ce "pontifex maximus" ... Ah oui, n'est-ce pas un certain Jean-François Lisée

    • Mathieu Bouchard - Abonné 28 avril 2012 12 h 37

      C'est pas « les sondages » dont vous parlez, c'est CROP sur un mois. Les sondages Forum (nouveau 3ième joueur régulier au Québec) parlent d'une perte de 4 points en 2 semaines et 6 points en un mois (avant-dernier sondage).

      C'est vrai que ça confirme Léger, mais ce que je veux dire c'est que CROP ne représente pas nécessairement l'ensemble des sondages, et les différences peuvent être significatives. Pendant que CROP dit que c'est 30 à 28, Forum dit que c'est 35 à 35 : méchante différence de pourcentages !

      Notez aussi que pratiquement toutes les maisons de sondages prédisent plus pour le Parti Vert que ce qu'il obtient réellement : CROP prédisait une moyenne de 6 % dans les trois sondages avant les dernières élections, et ils ont obtenu 2 %. Où sont allés ces pourcents manquants, et pourquoi les maisons de sondages ont continué à surestimer un parti dont on entend jamais parler ? Qu'est-ce que ça veut dire pour la fiabilité des données relatives aux gros partis ?

    • Mathieu Bouchard - Abonné 28 avril 2012 12 h 38

      ERRATUM : j'ai dit « que ça confirme Léger », alors que je devais dire CROP, puisqu'on parle du dernier sondage CROP.

  • Daniel Hémond - Inscrit 28 avril 2012 03 h 45

    J'ai confiance

    Petit à petit l'oiseau fait son nid, chaque brindille est importante à la construction de la structure qui abritera la nouvelle génération. Je crois que la nouvelle génération de Québécois à besoin d'un nid où le respect des humains, de tous les humains est une priorité. J'ai confiance au mouvement des grévistes étudiants. Il devrait aboutir à une action politique contre les profiteurs, les ripoux, et les politiciens collaborateurs du Big Business qui ignorent les vrais besoins du peuple Québécois. Si QS représente cet option et bien qu'il en soit ainsi. Pour ma part je serai avec le parti sans parti ...

  • sparte - Inscrit 28 avril 2012 12 h 16

    Division de l'opposition.

    Resultat de la division du vote? la reelection du PLQ. Bravo QS.
    Jos.-Rene Poirier.

  • Marie-France Legault - Inscrit 3 mai 2012 09 h 46

    Des partis désunis...

    contribueront à la ré-élection du P.L.Q.

    C'est bien beau, bien transparent laver son linge sale en public (P.Q.)
    mais les citoyens lucides ne peuvent pas élire des politiciens qui se couillonnent les uns les autres, qui se chicanent continuellement
    et qui ont des ÉGOS super développés

    La NATION ils en ont rien à foutre...