Coderre craint une «épidémie de Neuville»

Québec — Le débat sur l'aérodrome de Neuville prendra une tournure pancanadienne alors que les députés fédéraux Denis Coderre, Élaine Michaud (accompagnée de sept collègues du NPD) et la bloquiste Maria Mourani se rendront à Neuville pour manifester contre sa construction. Les péquistes Agnès Maltais et Bernard Drainville, ainsi que le libéral Michel Matte (Portneuf) ont aussi confirmé leur présence. Craignant la multiplication de situations similaires partout sur le territoire, la Fédération canadienne des municipalités débattra d'urgence de cette problématique lors de son congrès annuel en juin, à Saskatoon.

L'automne dernier, Neuville Aéro, une entreprise privée, a commencé à construire un aérodrome pour petits avions sur une terre agricole qu'elle a acquise dans la municipalité. Selon elle, deux jugements de la Cour suprême de 2010 lui permettent de faire fi des réglementations municipales et québécoises — le zonage agricole — puisque l'aéronautique est de compétence fédérale. Début novembre, le maire de Neuville, Bernard Gaudreau, cherchant à limiter les nuisances, a signé un protocole d'entente avec l'entreprise pour fixer entre autres un plancher de vol. Mais un fort mouvement de contestation s'est levé depuis dans la municipalité et le maire n'exclut plus de déchirer l'entente. Le Devoir a appris que la Ville avait délivré deux constats d'infraction à l'endroit de Neuville Aero, non pas en lien avec l'emplacement de l'aérodrome, mais en vertu d'autres règlements.

«J'ai peur qu'il y ait une "épidémie de Neuville" partout au Canada», a déclaré Denis Coderre, qui réclame qu'Ottawa «cède sa maîtrise d'oeuvre» aux provinces en ces matières. La députée du NPD Élaine Michaud est d'accord, et suggère une modification à la Loi sur l'aéronautique afin de l'harmoniser avec les lois québécoises. Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, a soutenu récemment dans une lettre que la seule question de son ressort était la sécurité.
2 commentaires
  • Pierre Valois - Abonné 31 mars 2012 03 h 30

    POUR LA GALERIE

    Toutes ces personnes vont se rendre manifester. Pour quoi au juste?

    Pour protester contre le fait que les lois fédérales ont préséance sur nos lois provinciales?

    Pour protester contre le fait que le fédéral peut, quand il le veut, soustraire de la régence provinciale les territoires qui sont de sa juridiction constitutionnelle?

    C'est anormal dans notre régime, mais c'est ainsi que notre régime est.

    Coderre craint les ''épidémies de Neuville''. Maudit beau tarla.

    Il devrait plutôt craindre les ''épidémies d'empiètement du fédéral'', puisque c'est ainsi que notre constitution est faite.

    QUE tous ces ignares se donnent donc la peine de lire l'excellent ouvrage d'Henri Dorion sur les frontières incertaines du Québec.

    Ils en apprendont plus qu'en se rendant manifester.

  • Jocelyn Simard - Inscrit 2 avril 2012 15 h 18

    Le remède à cette épidémie.

    Avouons qu'un puissant remède pour stopper ce type d'épidémie serait la souveraineté pure et simple du Québec. Le Canada c'est rendu trop gros et impersonnel. Harper est trop gros et impersonnel! Lebel de même!