En bref - L'UPAC au Faubourg Contrecoeur

Les enquêteurs de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) ont élargi leur enquête sur le projet controversé du Faubourg Contrecœur, dans l'est de Montréal, au milieu politique, a rapporté Radio-Canada hier. Le Faubourg Contrecœur est un projet d'habitation situé dans le quartier Mercier-Hochelaga-Maisonneuve qui doit offrir à terme 1850 unités et un milieu de vie répondant aux besoins spécifiques et diversifiés de gens de tous les âges. Les enquêteurs ont dans leur mire des collecteurs de fonds de certains partis politiques municipaux à Montréal.

Cette tournure des événements fait suite à plusieurs rencontres importantes, ces derniers jours, avec une quinzaine d'employés ou d'ex-employés des firmes Dessau et Catania. Des rencontres ont eu lieu à la résidence personnelle de certaines de ces personnes. Plusieurs irrégularités avaient été signalées dans cette vente au rabais, par la Société d'habitation de Montréal (SHDM), de terrains de la Ville de Montréal au promoteur du projet du Faubourg Contrecoeur, la firme Catania. La firme Dessau avait aussi surestimé le coût de la décontamination, selon les vérificateurs. Joints au téléphone, des porte-parole de la Ville, de Dessau et de Catania semblaient surpris de ces rebondissements, selon Radio-Canada. Aucune accusation n'a été déposée dans cette affaire.