Autoroute de la Beauce - Des opposants au «tracé Est» menacés de mort

Québec — Des opposants au tracé du prolongement de l'autoroute de Beauce ont fait l'objet de menaces graves et le ministre des Transports, Sam Hamad, a contribué à créer le «climat» dans lequel elles ont été proférées, a soutenu le Parti québécois hier. «J'ai eu des menaces de mort l'été dernier, en instance devant la Cour supérieure. C'est arrivé au mois de juin. Et j'en ai eu aussi une fois le jugement rendu; et j'en ai eu encore dernièrement, au mois de mars», a raconté Josée Bilodeau, hier, au parlement. Mme Bilodeau est propriétaire d'un boisé menacé par le «tracé Est» que cherche à imposer le gouvernement du Québec malgré plusieurs revers judiciaires. Mme Bilodeau, qui a porté plainte, a ajouté qu'on a aussi menacé les agriculteurs Manon Poulin et Marc St-Hilaire — qui s'opposent au «tracé Est» — de «brûler leur ferme».

Malgré les jugements défavorables du Tribunal administratif du Québec, de la Cour supérieure et du BAPE, qui indiquent que ce tracé est «illégal», le gouvernement n'en démord pas. La Cour supérieure a donné raison l'automne dernier à ceux qui militent pour le «tracé Ouest». Mais le gouvernement Charest, le 24 mars, a déposé le projet de loi 2 pour mettre fin aux procédures judiciaires et affirmer que le décret qui impose le tracé «s'applique malgré toute décision d'un tribunal qui a déclaré invalide, après cette date, le décret qui y est visé». Le critique en matière de transports, Nicolas Girard, estime que ce projet de loi «a un caractère exceptionnel» et «vise à enlever des droits à des citoyens. Pire, il vise à enlever un droit de manière rétroactive», a-t-il soutenu hier. Lors d'une consultation cette semaine, le Barreau a aussi dénoncé la tentative du gouvernement.

C'est en 2004 que le «tracé Est» a été adopté par le gouvernement, alors qu'un autre tracé, à l'ouest, avait été présenté auparavant comme le meilleur et déclaré «légal depuis trois décennies», un tracé que «personne n'a jamais contesté». Concernant cette volte-face de 2004, Mme Bilodeau a eu ces mots: «C'est un secret, on n'arrive pas à comprendre, vraiment pas.» Elle soutient qu'avant le dépôt du projet de loi, elle s'apprêtait à démontrer hors de tout doute que le tracé Ouest avait «moins d'impacts agricoles».

Contre la Beauce


Aux yeux du ministre Hamad, ceux qui s'opposent au tracé pour lequel a opté le gouvernement sont très peu nombreux et, en définitive, sont «contre la Beauce», qui attend ce prolongement depuis longtemps. Il dit avoir déposé une loi parce que les opposants l'avaient emporté sur des «points administratifs».

Favorable au prolongement, le PQ s'oppose toutefois à la loi qui aurait pour effet de rendre caduque toute contestation du tracé. M. Girard y voit une lutte de «David contre Goliath». Il estime que les déclarations du ministre ont été «irresponsables» et qu'elles ont mis «le feu aux poudres».
11 commentaires
  • Richard Larouche - Inscrit 6 mai 2011 08 h 00

    La primauté du droit???

    Selon le principe de la primauté du droit, personne n'est au-dessus de la loi, y compris les députés du parti libâral et l'arrongant ministre Hamad. Pour qui se prennent-ils en voulant ignorer le jugement unanime de tous les tribunaux qui se sont penchés sur ce dossier? Peuvent-ils donner une seule bonne raison pour ne pas prendre le tracé qui fait consensus? Vivement les prochaines élections pour qu'on montre la porte à ce parti qui se comporte comme si le Québec était une république de banane !

  • François Ricard l'inconnu - Inscrit 6 mai 2011 08 h 05

    Pourquoi cet entêtement du gouvernement?

    Pourquoi le gouvernement a-t-il changé le tracé en 2004? Puisqu'il était le meilleur. Pourquoi le gouvernement s'entête-t-il à imposer un tracé de moindre valeur? Pourquoi le gouvernement recourt-il à une loi d'exemption pour imposer son idée plutôt que de respecter celle des citoyens en cause? Pourquoi ce gouvernement a-t-il changé l'endroit du CHUM? Qu'a-t-on fait pour mériter un pareil gouvernement?
    Si j'étais un imam musulman, je décréterais une fatwa sur ce gouvernement en entier avec promesses de 72 vierges, non pas dans l'autre monde, mais bien ici en l'Assemblée nationale.

  • Francois - Inscrit 6 mai 2011 08 h 06

    Charest et Hamad des dictateurs

    Le gouvernement Charest est un dictateur. C'est de la folie pur et dur. Il abuse de son pouvoir.

  • Peter Kavanagh - Inscrit 6 mai 2011 08 h 20

    le PQ

    J'imagine que l'autoroute aurait été terminé depuis longtemps si on avait voté PQ, mais voila, on n'en a rien a foutre du PQ dans la Beauce. Aller dire que le ministre est en partie responsable est de la basse politique, ce que l'on vois beaucoup de nos jours.

  • Jacques Boulanger - Inscrit 6 mai 2011 08 h 50

    Ah, ces chers Beaucerons!

    Ils n’ont pas fini de nous étonner. Après avoir voté pour la loi et l’ordre, voici qu’ils s’apprêtent à les défier! En passant, il n’y aurait pas derrière ce changement de tracé une histoire de magouilles libérales (excusez le pléonasme)... question de ramener les choses dans leur vraie perspective.