Michèle Stanton-Jean représentera le Québec à l'UNESCO

Québec — Le gouvernement Charest a nommé hier sa nouvelle représentante au sein de la Délégation permanente du Canada à l'UNESCO à Paris. Ce sera Michèle Stanton-Jean, ancienne sous-ministre de la Santé au fédéral (1993-1998), actuellement rattachée au Centre de recherche en droit public de l'Université de Montréal. Mme Stanton-Jean connaît bien l'UNESCO pour en avoir présidé le Comité international de bioéthique (CIB), puis la Commission canadienne. Elle était à la tête du CIB en 2005 lorsque les 192 pays membres de l'UNESCO ont adopté la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme. Lundi, elle a d'ailleurs soutenu une thèse de doctorat sur le sujet.

Mme Stanton-Jean y remplacera, à partir du 18 juillet, Michel Audet, professeur en relations industrielles de l'Université Laval, qui aura été le premier à occuper ce «strapontin» à l'UNESCO, comme le désignent les détracteurs. Ces derniers estiment que ce n'est pas là le «siège à l'UNESCO» que le chef conservateur Stephen Harper avait promis au Québec lors de la campagne de 2005-2006. Ce dernier, soutiennent-ils, s'était engagé à octroyer au Québec un statut équivalant à celui qu'il détient au sein de la Francophonie, celui de gouvernement participant. Néanmoins, le 5 mai 2006, l'entente administrative pour sceller l'affaire avait fait l'objet d'une signature en grande pompe, au Salon rouge de l'hôtel du Parlement à Québec, par M. Harper et Jean Charest. Michel Audet aura été en poste cinq ans à Paris.

Née en 1937, journaliste de métier et formée en histoire, Mme Stanton-Jean est coauteure de L'Histoire des femmes au Québec avec Micheline Dumont, Marie Lavigne et Jennifer Stoddart (éditions Le Jour, 1992). Elle a présidé au début des années 1980 la Commission d'étude sur la formation des adultes. De 2001 à 2007, elle a participé à la Commission de l'éthique de la science et de la technologie du Québec et a été vice-présidente du conseil d'administration du Fonds de recherche en santé du Québec.