Pétition sur le site de l'Assemblée nationale - Un citoyen réclame en ligne la démission de Pierre Moreau

Québec — Après le premier ministre Jean Charest, le ministre de la Réforme des institutions démocratiques, Pierre Moreau, est devenu hier le deuxième parlementaire dont la démission est réclamée sur le site Internet de l'Assemblée nationale, ce qui a été décrit comme «un beau pied de nez».

Cette nouvelle initiative survient justement un mois après que M. Moreau avait assuré qu'il ne serait désormais plus possible de procéder ainsi.

Commentant le dépôt d'une pétition de 250 000 noms réclamant la démission de M. Charest, le 16 février, le ministre avait soutenu qu'elle n'aurait pas dû être accueillie sur le site Web de l'Assemblée nationale puisque cela dépasse le mandat de l'institution.

La nouvelle pétition, accessible sur le site depuis hier, est une initiative d'un citoyen, Antony Leclerc. Elle est parrainée par le député indépendant Éric Caire.

En fin de journée, la nouvelle requête comptait 131 signatures, un départ beaucoup plus modeste que celle visant M. Charest, qui avait franchi le cap des 44 000 noms au premier jour de son lancement.

Selon le préambule, la démission de M. Moreau est notamment demandée parce que ses propos de février «vont à l'encontre de la nature même de sa charge de ministre responsable du bon fonctionnement de la démocratie au Québec».

Un conseiller politique de M. Caire, Pierre Morin, a déclaré que le secrétariat général de l'Assemblée nationale avait jugé que la pétition était recevable, malgré les assurances contraires données précédemment par M. Moreau.

M. Morin a affirmé que cela démontre que les règles permettent bel et bien la diffusion de ce genre de pétition sur le site Web de l'Assemblée nationale.
2 commentaires
  • Donald Bordeleau - Abonné 12 mars 2011 10 h 33

    Le député est redevable aux citoyens.

    Cette pétition respecte l'esprit démocratique de l'Assemblée Nationale. La démocratie est le pouvoir contrôlé par le peuple. C'est un principe de souveraineté qui appartient à l'ensemble des citoyens.

    Monsieur Moreau a déclaré n'importe quoi récenment sans refléchir pour montrer qu'il se tenait debout, mais sont jugement est lamentable. Il fait preuve d'oligarchie pour le PLQ, ce qui va à l'encontre des ses responsabilités.

    Il serait souhaitable que les membres du gouvernement reçoivent le cours 101 sur la démocratie.

  • Marie-France Legault - Inscrit 3 avril 2011 10 h 09

    Les membres de l'opposition

    devraient suivre aussi le cours 102, pour savoir en quoi consiste
    une VÉRITABLE OPPOSITION...

    actuellement ils disent n'importe quoi, accusent condamnent
    font des procès d'intention...
    et n'ont aucun respect pour le gouvernement ÉLU
    DÉMOCRATIQUEMENT...