En bref - Crédit de solidarité: le dépôt direct obligatoire contesté

Trois organismes pressent le gouvernement Charest d'abandonner l'idée de rendre les versements de certains crédits d'impôt, comme le crédit de solidarité, conditionnel à l'inscription du contribuable au dépôt direct.

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté, le Front commun des personnes assistées sociales et l'Union des consommateurs s'unissent pour demander au ministre des Finances, Raymond Bachand, de faire marche arrière dans ce dossier. Le porte-parole du Collectif, Robin Couture, dit comprendre que le dépôt direct puisse comporter des avantages à la fois pour le contribuable et pour Revenu Québec, mais, selon lui, il est inadmissible de l'imposer. Il rappelle qu'environ 8 % des personnes en situation de pauvreté ne détiennent pas de compte bancaire. D'autres ne peuvent tout simplement pas en ouvrir un, en raison du refus des institutions bancaires.

À voir en vidéo