Services de garde en milieu familial - La première convention collective est ratifiée

Saint-Hyacinthe — Réunies en assemblée générale à Saint-Hyacinthe, les responsables des services de garde en milieu familial, membres de la CSN, ont voté à 99 % en faveur de l'entente menant à la signature de leur première convention collective.

La ministre de la Famille, Yolande James, est satisfaite de l'issue du vote et a souligné que les longues négociations ont permis d'abattre un travail colossal où tout était à faire.

L'entente d'une durée de trois ans comporte une bonification de 24 % de la subvention versée pour chaque enfant en milieu familial, ainsi que plusieurs changements en matière d'avantages sociaux, dont les congés de maternité.

En vertu de ce qui a été négocié, les responsables ont obtenu huit congés fériés. Il a aussi été déterminé que les parents n'auront pas à payer leur contribution pour les journées sans prestation de service, puisque le ministère fera en sorte d'inclure ces sommes dans sa subvention.

La ministre James affirme que le gouvernement a pu accorder cette première convention en respectant la capacité de payer des contribuables.

Les quelque 13 000 autres éducatrices québécoises, qui sont syndiquées à la CSQ, seront également appelées à ratifier l'entente dimanche prochain.