En bref - Colisée: pas d'exception pour Québec

Ottawa — Le ministre des Finances, Jim Flaherty, a indiqué hier que le gouvernement conservateur ne financerait pas d'installations sportives sans adopter une politique nationale qui s'appliquerait au pays entier. Selon lui, le gouvernement ne peut pas accorder de financement à un seul projet au pays.

M. Flaherty n'a cependant pas indiqué si son gouvernement se penchait ou non sur une telle politique. Ces commentaires s'inscrivent dans la foulée du refus d'Ottawa de financer la candidature d'Edmonton pour l'obtention de l'Exposition universelle de 2017. Certains craignent que la demande de Québec pour un nouvel amphithéâtre ne subisse le même sort. Sur ce point, le gouvernement maintient que c'est au secteur privé de contribuer au financement d'un projet touchant le sport professionnel. Dans le cas de Québec, aucune décision définitive n'a été prise, assure-t-on.