En bref - 213 000 noms

Québec — Lancée lundi dernier, la pétition en ligne réclamant la démission du premier ministre Jean Charest a atteint les 200 000 signatures samedi soir.

Par le fait même, cette contestation virtuelle devient la pétition officielle la plus signée de l'histoire du Québec. Hier soir, plus de 213 000 personnes l'avaient signée.

À voir en vidéo