Vaillancourt doit réfléchir à quitter ses fonctions chez Hydro, dit Normandeau

Afin de préserver Hydro-Québec de tout soupçon, le maire de Laval Gilles Vaillancourt devrait réfléchir sérieusement à l’éventualité de démissionner de son conseil d’administration.

La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, a fait appel vendredi au sens des responsabilités de M. Vaillancourt, au centre d’allégations de tentative de corruption depuis quelques jours.

«Je souhaite sincèrement que M. Vaillancourt, avec toute la maturité qu’on lui connaît, puisse s’assurer de bien faire la part des choses et de réfléchir sérieusement à son avenir comme administrateur auprès d’Hydro-Québec», a-t-elle dit lors d’un point de presse.

Mme Normandeau n’a pas voulu fixer d’échéance à cette réflexion, affirmant qu’elle procédera «étape par étape».

La ministre, qui est responsable de la société d’État, a cependant indiqué qu’un retrait temporaire était impossible.

La loi d’Hydro-Québec fait en sorte qu’il n’existe pas d’alternative pour les administrateurs: soit ils restent en poste soit ils démissionnent, a expliqué Mme Normandeau.

La ministre a insisté sur l’importance de préserver l’image intègre de la société d’État.

«Hydro-Québec est une société d’État commerciale qui fait des affaires à l’international, qui fait des affaires aux États-Unis, qui fait des affaires au Canada, a-t-elle dit. Elle doit être au-dessus de tout soupçon. Elle doit, dans le fond, avoir une image qui soit vierge et qui soit vraiment au-dessus de tout soupçon.»

À l’Assemblée nationale, cette semaine, l’opposition a réclamé le retrait temporaire de M. Vaillancourt de ses fonctions de maire ainsi que la mise en tutelle de Laval.

L’Union des municipalités du Québec a annoncé jeudi que M. Vaillancourt se retirera temporairement de ses fonctions de porte-parole de la commission de la fiscalité et des finances locales.

Il demeurera cependant au sein du conseil d’administration et du comité exécutif du regroupement.

 
5 commentaires
  • Georges Hubert - Inscrit 19 novembre 2010 15 h 50

    COMMENT ??? le comble du comble !!

    Comment ?

    Que faisait ce personnage à Hydro ??

    Vraiment le Québec est très malade !!

    Vivement un grand ménage .. à commencer par le sommet...

    Tient .. Mme Normandeau ... vous y êtes, pourquoi pas donner l'exemple ??

  • Michel Gaudette - Inscrit 19 novembre 2010 16 h 42

    Son rôle à Hydro...

    Oui, que faisait-il à Hydro-Québec?

  • 54lili - Inscrit 19 novembre 2010 18 h 40

    le show

    Mme Normandeau qui vient faire son petit discours avec ses nouvelles lunettes pour dire à M. Vaillancourt de réfléchir à son avenir..

    Quelle blague, quelle hypocrisie de celle faisant partie du PLQ qui a soustrait par je ne sais plus quelle loi, l'exploitation des Hydro-carbure par Hydro-Québec et on apprend que Vaillancourt fait partie du CA.

    De plus, c'est lui qui accepte ou refuse les membres de ce CA

    Vraiment la Normandeau a du front

  • meme moi ici - Inscrite 19 novembre 2010 19 h 00

    au dessus de tout soupçon

    la société d'état doit être au dessus de tout soupçon dit normandeau

    mais le gouvernement au pouvoir... aussi madame normandeau devrait être au dessus de tout soupçon... oupppppps là y a un ti problème...

  • Geoffroi - Inscrit 20 novembre 2010 00 h 09

    Le bateau de Bonaventure Normandeau

    Suggestion d'un titre pour le prochain article du Devoir concernant Mme Normandeau :

    " Normandeau doit réfléchir à quitter le bateau de Jeannot, disent tous les inquiets solliciteurs libéraux de la grosse machine à faire de l'argent en Gaspésie...à Montréal."