Motion de censure du PQ: les libéraux survivront de justesse

La motion de censure déposée hier par Pauline Marois sera portée aux voix mercredi.<br />
Photo: Agence Reuters Mathieu Bélanger La motion de censure déposée hier par Pauline Marois sera portée aux voix mercredi.

Québec — Le gouvernement libéral survivra à un vote de confiance la semaine prochaine grâce à Pierre Paradis et, ou, à Tony Tomassi. Le Parti québécois a en effet déposé une motion de censure hier qui sera portée aux voix mercredi. Pauline Marois a invoqué le «ras-le-bol» de la population à l'égard de «l'entêtement» de Jean Charest de refuser une «commission d'enquête publique souhaitée par tous». Selon elle, ce refus devient «très néfaste pour le climat au Québec» et ne croit plus «que ce gouvernement doit continuer à gouverner». Si le gouvernement déclenchait une commission d'ici là, toutefois, la motion serait abandonnée.

Le jour du vote, mercredi, le premier ministre Jean Charest et deux de ses ministres, Monique Gagnon-Tremblay (Relations internationales) et Clément Gignac (Développement économique), doivent être en France à l'occasion des «visites alternées» annuelles des chefs de gouvernement de l'Hexagone et du Québec. Le cabinet de M. Charest a soutenu hier qu'il n'était pas question d'annuler le déplacement prévu la semaine prochaine, même si la majorité libérale en Chambre est mince. Les libéraux détiennent en effet 65 sièges et le Parti québécois, 51. Trois libéraux seront absents. Le président Yvon Vallières, un libéral, ne vote pas à moins d'une égalité. Les quatre votes des adéquistes iront du côté du PQ, selon ce que la leader Sylvie Roy a confirmé hier. Amir Khadir votera aussi pour faire tomber le gouvernement; les indépendants Caire et Picard, «probablement». Les groupes d'opposition ont un potentiel de 59 votes et le gouvernement, de 61. Tous les membres de l'opposition seront-ils présents? Et ceux du gouvernement? S'il y a trop d'absences sur les banquettes gouvernementales, Tony Tomassi viendra-t-il sauver son ex-parti? Le bureau du whip libéral Pierre Moreau a soutenu hier qu'il ne ferait aucune démarche en ce sens. Et Pierre Paradis (Brome-Missisquoi), toujours dans le caucus mais souvent absent de la Chambre? Y sera-t-il?

10 commentaires
  • Donald Bordeleau - Abonné 19 novembre 2010 01 h 14

    Des liens de famille, lien de sang.

    Le coquin Duchesneau fou des comptes de dépenses à 100,000 $ et coûts faramineux des millions de dépense inutiles de Monsieur Net engagé par Charest.

    Achat terrain Accurso

    http://www.courrierlaval.com/Transport-en-commun/2
    Verre de vin .
    http://www.courrierlaval.com/Economie/Affaires/201

    Zampino et cie, FTQ et Raymond Bachand http://www.croquemitaine.org/?cat=139


    Monsieur Jean Charest félicite Giuseppe Borsellino

    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/273583/da

    Borsellino (Giuseppe). (H) (C) Homme d'affaires (entrepreneur de construction). Président de B.P. Asphalte. En 1994, son entreprise est condamnée à payer une amende de 407 320 $ pour fraude fiscale ; le fisc a découvert que l'entreprise payait des salaires au noir (2,4 M $( en utilisant un stratagème de fausses factures, de fausses sociétés et d'argent comptant. De 2005 à 2009, son entreprise a obtenu des contrats d'une valeur de 21,7 M $ de la Ville de Montréal. De 2005 à 2009, B.P Asphalte a obtenu 39 contrats d'une valeur de 21 740 220 $ de la ville de Montréal.

    http://memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Mo

  • Donald Bordeleau - Abonné 19 novembre 2010 01 h 17

    Suite

    Borsellino (Joe). (H) (C) Homme d'affaires (entrepreneur de construction). Principal actionnaire de Construction Garnier. En octobre 2008, il invite Robert Marcil, directeur de la réalisation des travaux de la Ville de Montréal à un voyage en Italie en compagnie de Yves Lortie, de la firme Genivar, et de Jocelyn Dupuis, directeur général de la FTQ-Construction. En juillet 2009, il subit des blessures au visage ; sa machoire subi de multiples fractures qui le font passer environ 6 heures sur la table d'opération ; il dit qu'il est tombé. De 2005 à 2009, Construction Garnier a obtenu 17 contrats d'une valeur de 55 937 742 $ de la Ville de Montréal.

    Bruno (Francesco). Homme d'affaires âgé de 48 ans. Propriétaire de B.T. Ceramiques Inc. de Laval, une entreprise spécialisée dans la fourniture et l'installation de céramiques, marbre et granit sur des projets d'envergure, tels les hôtels, centre sportifs et édifices à bureaux ; il est aussi enregistré comme président de la compagnie 3703436 Canada Ltd et comme important actionnaire de la compagnie Entretien Torrelli Inc. Le 6 mai 2008, des officiers de la Gendarmerie royale du Canada-GRC et des inspecteurs de l'Agence Revenu Canada perquisitionnent à la résidence de Bruno dans le quartier Duvernay à Laval ; les agents trouvent 10 carabines de chasse dans la salle à dîner et une autre dans une chambre à coucher ; Bruno et son épouse sont mis en accusation pour 21 infractions à la Loi sur les armes à feu. En voulant avoir les livres de BT Ceramics, les inspecteurs se sont fait dire qu'ils avaient été volés à 2 reprises dans l'automobile de Bruno en 2005 et que le bureau de BT Ceramics avait été cambriolé en 2006 ; aucun de ces vols n'avait été rapporté à la police. La GRC prétend que, en 2005, la compagnie Hyprescon qui appartenait à Tony Accurso avait payé plus de 575 000 $ à la compagnie 3703436 Canada Ltd et que, en 2006, la compagnie Simard Beaudry avait payé 2,2 M $ à la m

  • Jean-François Trottier - Inscrit 19 novembre 2010 02 h 02

    Ce serait surprenant.

    Ils doivent être sûrs de leur coup pour risquer de s'absenter ainsi. Cela dit, c'est impossible que Tomassi vote contre: je doute qu'il veuille une élection générale et perdre 2 ans de salaire de député. Tout Libéral qui voterait pour la motion se retrouverait honni par son parti. Et comme il n'y a pas vraiment de formation compatible avec le PLQ...
    Enfin, je ne demande qu'à être surpris!

    La niaiserie partisane de la semaine:

    Lu sur canoe: «Pour des gens qui disent que la relation avec la France est importante, c’est vraiment cheap. Ils manquent clairement de respect pour les Français», a réagi Hugo D’Amours pour commenter le dépôt de cette arme nucléaire parlementaire.
    Il se croit, quand il dit ça?

  • Gilbert Talbot - Abonné 19 novembre 2010 07 h 21

    La marge est mince.

    La marge est encore plus mince que je ne l'avais calculée. Le moment est vnu de faire tombé ce gouvernement qui s'entête à refuser une enquête publique que tous réclament au Québec. J'en appelle aux libéraux et ex-libéraux qui sont encore capables de réfléchir par eux-mêmes d'oser poser un geste courageux et voter avec l'opposition qui est de fait majoritaire au Québec actuellement.

  • Nunu - Inscrite 19 novembre 2010 08 h 05

    Annuler.

    Charest va annuler son voyage.Voyons donc.