En bref - Khadir appuie Yves Michaud

Québec — Le député de Québec solidaire, Amir Khadir, souhaite rallier les parlementaires autour d'une motion qui permettrait de donner satisfaction à Yves Michaud, qui a été blâmé par l'Assemblée nationale il y a 10 ans dans le cadre d'une procédure exceptionnelle.

M. Khadir rencontrera la semaine prochaine des députés d'autres partis afin de discuter de la possibilité d'introduire un règlement qui empêcherait ce qu'il a qualifié de «dérapage» et «d'injustice». M. Khadir a affirmé que les déclarations de M. Michaud n'étaient en rien antisémites et que les parlementaires ont abusé des pouvoirs dont ils disposent.
4 commentaires
  • Gilles Rheaume - Inscrit 29 octobre 2010 10 h 18

    Bravo !

    Le député de Québec Solidaire mérite d'être félicité pour ce geste réparateur. Espérons que les parlementaires corrige cette bavure parlementaire parmi les plus regrettables de notre histoire.

    Monsieur Michaud a bien mérité de la patrie !

  • Christian Montmarquette - Abonné 29 octobre 2010 11 h 33

    Pauline Marois doublée par Amir Khadir

    .

    Merci Amir !

    Comme tu sais, j'étais très en faveur de cette prise de position !

    Car en plus de faire justice, cela aide tout notre parti !

    L'art de faire d'une pierre deux coups !


    Solidairement !



    ______________________

    Christian Montmarquette
    Membre et militant de Québec Solidaire

    Pauline Marois doublée par Amir Khadir :
    http://www.vigile.net/Pauline-Marois-doublee-par-A

    .

  • Pierre-S Lefebvre - Inscrit 30 octobre 2010 13 h 06

    Amir Khadir

    En voilà un qui a compris suivi de Joseph Facal. Une vraie honte concoctée par Lucien Bouchard.

  • 93Licar - Inscrite 3 décembre 2010 15 h 06

    L'art de se défiler du Parti Québécois

    J'ai toujours trouvé odieux ce blâme de Lucien Bouchard envers Monsieur Michaud, ça sentait le prétexte pour foutre le camp de l'Assemblée nationale à plein nez et, c'est drapé de sa vertueuse indignation, qu'il nous a laissés tomber!

    Monsieur Michaud a vu ses propos déformés; Péquistes et Libéraux ont servilement blâmé un homme - dont la vie, les actions et les écrits n'ont jamais exprimé l'intolérance ou le racisme - pour s'assurer les bonnes grâces d'une communauté, dont certains membres crient facilement au racisme, quand privilèges et passes droits leur sont refusés.

    Les Péquistes ont manqué une belle occasion d'admettre que, emportés par l'élan de leur chef d'alors, ils auraient eu intérêt à relire les paroles exactes de Monsieur Michaud avant de le condamner en bloc!

    En ces temps où seul le bulletin de vote a un quelconque pouvoir quand on est citoyen - si on vote bien sûr - sur un parti politique, j'ai décidé que le Parti Québécois n'aura pas mon vote aux prochaines élections - comme il l'a eu depuis sa fondation - si des excuses publiques, au nom du Parti, ne sont pas offertes à Monsieur Michaud.

    Nous serons peut-être quelques uns à poser ce geste : sans pétition, mais avec toute notre conviction!

    Christiane Gervais