Construit en PPP - L'ouverture du CHSLD de Saint-Lambert repoussée

L'admission des premiers patients au Centre d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) construit en PPP à Saint-Lambert est retardée d'une dizaine de jours, compte tenu des difficultés de recruter des médecins.

L'Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie a confirmé hier que l'ouverture du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf, prévue le 1er octobre, se ferait au cours la semaine du 11 octobre. La suite des transferts de patients prévue au calendrier demeure inchangée. Les 200 places seront entièrement occupées en décembre.

Ce délai est lié au fait que le CHSLD ne peut assurer «la couverture médicale» nécessaire. Comme le révélait la semaine dernière Le Devoir, le nouveau partenaire privé du gouvernement ne réussit pas à recruter les six médecins permettant d'offrir les soins 24 heures sur 24 aux personnes âgées qui y logeront. Seulement deux médecins auraient démontré un intérêt.

Hier en fin d'après-midi, Eddy Savoie, président du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf, a dit tout ignorer de l'évolution du dossier. «On n'est pas dans le secret des dieux. Le personnel est déjà en place, mais on [l'Agence] ne m'a pas donné de date d'entrée des patients», a soutenu M. Savoie.

Ce dernier a précisé que la décision des autorités de la santé quant au rythme des admissions ne changeait en rien la gestion de son entreprise: la construction est fin prête, le personnel est en poste, et le gouvernement commencera à payer à compter du 1er octobre, patients ou pas.

Selon l'entente de PPP, Québec paiera 200 millions sur une période de 25 ans pour les 200 places dans ce CHSLD. Notons qu'il ne s'agit toutefois pas de 200 nouvelles places, mais plutôt de 141 puisque 59 lits seront complètement fermés dans le secteur public. À l'origine, ce CHSLD était un projet public qui devait compter 225 nouvelles places pour les personnes âgées de la Montérégie. Avec l'arrivée des libéraux au pouvoir en 2003, le projet a pris une nouvelle orientation.

Contributions au PLQ


C'est au cours de ce changement qu'Eddy Savoie, son épouse, sa fille et son garçon ont accéléré leurs contributions à la caisse du Parti libéral du Québec. Entre 2000 et 2009, M. Savoie et sa famille, tous quatre administrateurs du PPP, ont versé un total de 58 600 $ au PLQ. Mais Eddy Savoie assure qu'il n'y a là aucune volonté d'influer sur le processus.

«Dans un PPP, on ne peut pas influencer. Ça n'a joué aucun rôle», a-t-il soutenu. D'ailleurs, M. Savoie dit que ce sont les libéraux qui l'ont sollicité, et non l'inverse. Il continue d'aider financièrement le parti de Jean Charest parce que cela lui permet d'être informé de l'orientation gouvernementale.

«On veut être au courant de ce qui se passe, de ce que le gouvernement a comme projets. C'est important. C'est là qu'on entend parler de ce qui s'en vient», a-t-il précisé.
4 commentaires
  • Jean-Guy Dagenais - Inscrit 28 septembre 2010 09 h 19

    La leçon

    On dirait un témoin de la commission Basta-rache qui récite sa leçon 101 ''Comment banaliser l'insoutenable pesanteur du mensonge''

  • Franfeluche - Abonné 28 septembre 2010 09 h 37

    Eh bien !

    Si je vous comprends bien M. Savoie, il est important de contribuer financièrement au parti libéral pour être bien informé de ce qui s'en vient. Est-ce que cela veut dire avoir des informations privilégiées ?

  • Bernard Terreault - Abonné 28 septembre 2010 10 h 20

    C'est le gouvernement de tout le monde ou celui des financiers du parti ?

    M. Savoie a donné 56 k$ au parti libéral, moi j'ai donné pendant ce temps environ 100 k$ d'impôts au gouvernement du Québec. Est-ce que ça ne me donnerais pas aussi le droit "d'être au courant de ce qui se passe au gouvernement"?

  • Albert Descôteaux - Inscrit 28 septembre 2010 10 h 51

    Elle est bien bonne celle-là!!!

    "Il continue d'aider financièrement le parti de Jean Charest parce que cela lui permet d'être informé de l'orientation gouvernementale. "

    J'iamgine que c'est comme pour le site du Devoir. Une partie de l'information est gratuite, pour le reste il faut payer pour y accéder. Hahaha!

    J'espère que ce monsieur en a eu pour son argent!