Un mouvement de droite naît au Québec

Québec — Un mouvement politique de droite, Réseau liberté Québec, vient de voir le jour. Des militants et des ex-militants adéquistes sont associés à l'aventure, comme Joanne Marcotte et Éric Duhaime, tandis que le chef de l'Action démocratique du Québec, Gérard Deltell, se tient dans les coulisses.

«Ce n'est vraiment pas un embryon de parti politique», a tenu à préciser hier Joanne Marcotte. L'auteure du documentaire L'Illusion tranquille s'est faite avare de détails. Le site Web du mouvement doit être maintenant en ligne, et ses porte-parole font la ronde des médias aujourd'hui.

Une courte vidéo, qui circule sur YouTube depuis une semaine et qui a les accents pamphlétaires de L'Illusion tranquille, débute avec une déclaration de Lucien Bouchard autour du manifeste des Lucides. On y voit le comptable Yvon Cyrenne qui a qualifié le Québec «d'Argentine du Nord», Mathieu Bock-Côté sur la majorité malmenée au Québec, André Arthur qui affirme que «l'école québécoise contribue à l'endoctrinement de nos enfants», un rappel de la manifestation des «50 000 cols rouges» à Québec. «La limite est atteinte», «les citoyens doivent se lever», clame-t-on, annonçant énigmatiquement que «le 23 octobre, ce sera leur chance».

Pour la droite au Québec, «ce sera un bon test», a dit Joanne Marcotte quand on lui a demandé si ce mouvement pouvait se comparer au Tea Party, ce mouvement d'extrême droite qui est en train de changer la donne politique aux États-Unis.

Associée à Éric Caire lors de la course à la direction de l'ADQ, candidat qu'elle a désavoué avant même sa défaite, Joanne Marcotte a annoncé la mort de l'ADQ dans son blogue il y a un an.

La naissance de Réseau liberté Québec attise les dissensions au sein de la droite au Québec. Ainsi, dans son blogue Écran Radar, Pierre Morin, qui agit comme attaché de presse d'Éric Caire et de Marc Picard, les deux députés adéquistes qui siègent maintenant comme indépendants, avance qu'il s'agit peut-être d'«une opération d'acharnement thérapeutique pour sortir l'ADQ du coma». Pierre Morin poursuit en raillant Éric Duhaime, «l'intrigant» qui est sans doute derrière l'opération avec ses amis de la station de radio CHOI, de Québec, et son animateur Jérôme Landry.
17 commentaires
  • alen - Inscrit 1 septembre 2010 07 h 22

    Quelle droite?

    Appeler ça la droite, à mon sens, ça <frise> le ridicule. Et pourtant je ne suis pas de la droite. Je tiens encore moins à la défendre. Mais sérieusement!

  • Maryse Lafleur - Inscrite 1 septembre 2010 08 h 08

    La droite!

    Il est très difficile d'habiter cette région quand on est le moindrement progressiste. Moi qui n'avais jamais écouté la radio-poubelle, j'ai commencé à le faire pour pouvoir me faire une idée plus éclairée. Ça me fait un peu sourire car j'ai l'impression d'écouter une radio étudiante: on a quelques idées mais on ne peut vraiment les argumenter et, en même temps, c'est plutôt désespérant de constater que tant de citoyens soient si peu et si mal informés. Mais j'en conviens, c'est plutôt "normal", c'est-à-dire que çà respecte la norme statistique: la moyenne. Par définition, la norme, c'est la majorité. Et la majorité est "normale": le changement lui fait peur. Comme disait mon professeur de thérapie familiale: un malheur qu'on connait fait moins peur qu'un bonheur qu'on ne connait pas. Et ça correspond à une valeur malheureusement caractéristique de notre époque: chacun pour soi, au plus fort la poche. L'entraide, l'altruisme et la pensée sociale ne sont guère à la mode. Penser plus loin que le bout de son nez est définitivement trop exigeant. À bon entendeur!

  • Marie-France Legault - Inscrit 1 septembre 2010 08 h 53

    Bien définir la droite???

    Au Québec on parle de droite gauche comme en Europe. Mais a-t-on bien défini la "droite"? En quoi consiste-t-ellle?
    Quels sont les exemples concrets d'une droite agissante?

    Attendu que je n'ai aucune idée de la droite et que je ne suis pas la seule à ne rien savoir, j'essaye quelques exemples:

    -. le retour du costume dans les écoles
    -. le retour du vouvoiement envers les professeurs
    -. le port du casque à vélo
    -. l'interdiction de tourner sur le feu rouge...

    Alors y a-t-il quelqu'un sur ce forum, qui peut me définir la "droite"
    au moyen d'exemples concrets? et non dans le virtuel.

  • Gebe Tremblay - Inscrit 1 septembre 2010 09 h 34

    Faux mouvement politique québécois

    "There will be a media blitz in Quebec today. le devoir has already attacked us so that's good." (Roy Eappen, co-fondateur du réseau)

    "C'est un réseau créé, par Québécor, uniquement pour faire de l'argent. C'est un business." (Kory Teneycke, premier conférencier au Réseau Liberté Québec le 23 octobre prochain)

    Le Réseau Liberté Québec fait partie de la campagne publicitaire du nouveau réseau SunNews de Québécor (un Fox News canadien) et qui a pour mandat d'aider à réseauter une clientelle fidèle.

    La seule position politique réelle de Fox et SunNews est sa position pro-Israel. Le reste c'est de la manipulation d'opinion, de la désinformation, pour provoquer et diviser.

    Le Devoir participe donc au "media blitz". Gratuitement ?

  • Claude Archambault - Inscrit 1 septembre 2010 09 h 40

    Me semble bien

    Cela me semble un bon contrepoids au parti de l’extrême gauche du QS.

    Il sera intéressant de voir les sondage, quel est le support pour cette option vs QS on sait que QS est à environ 8%