Les électeurs vont aux urnes lundi - Vachon restera-t-elle fidèle au PQ?

Le candidat du Parti libéral, Simon-Pierre Diamond, et la représentante du Parti québécois, Martine Ouellet, ont continué de rencontrer les électeurs, hier, en prévision du scrutin de lundi visant à remplacer le péquiste Camil Bouchard, qui représentait la circonscription depuis 2003.<br />
Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir Le candidat du Parti libéral, Simon-Pierre Diamond, et la représentante du Parti québécois, Martine Ouellet, ont continué de rencontrer les électeurs, hier, en prévision du scrutin de lundi visant à remplacer le péquiste Camil Bouchard, qui représentait la circonscription depuis 2003.

Québec — Le cliché «la campagne n'a pas décollé» ne s'applique sans doute pas à l'élection partielle dans la circonscription de Vachon, qui connaîtra son dénouement lundi soir. D'abord parce qu'un des thèmes majeurs a été celui du bruit causé par des avions: ceux de l'école de pilotage de l'aéroport de Saint-Hubert. Ensuite, parce que la décision de l'ex-député adéquiste Simon-Pierre Diamond de se joindre aux libéraux a surpris le Parti québécois et a plongé plus profondément encore dans la déprime l'ADQ de Gérard Deltell.

Mais si la campagne a effectivement décollé, sera-ce suffisant pour amener les électeurs de la circonscription dans les bureaux de scrutin lundi? Sept candidats sont en lice pour remplacer le péquiste Camil Bouchard, qui a démissionné en décembre 2009, pendant la première année de son troisième mandat. Pour la candidate péquiste Martine Ouellet, la décision de Jean Charest de tenir des élections en début d'été, quelques jours après la Fête nationale et celle de la confédération, en pleine période des déménagements, était «délibérée». Le premier ministre voulait «enlever des chances» au Parti québécois de l'emporter. «Dans le porte-à-porte, plein de gens nous ont dit: "On vient d'arriver dans le comté".» Le candidat de Québec solidaire, Sébastien Robert, abonde dans ce sens. Le taux de participation de 7,5 % au vote par anticipation, les 27 et 28 juin, a beau être plus élevé qu'à l'élection complémentaire dans Rousseau le 21 septembre 2009 (7,2 %), cela ne rassure personne dans les partis d'opposition. «C'est quand même très bas. Et s'ils ont voté par anticipation, c'est que plusieurs savent qu'ils seront partis en vacances le 5 juillet», note M. Robert.

Vote de protestation

Le Parti québécois a tenté pendant toute la campagne de canaliser vers lui le vote de protestation, soutenant par exemple que de donner sa voix à Simon-Pierre Diamond, ce serait appuyer un budget «inique», une «taxe régressive» de 25 $ et équivaudrait à prendre position contre une enquête publique sur la construction et le financement des partis politiques. Le PLQ avait prévu le coup et avait publié dès le déclenchement de la campagne des affiches présentant les slogans suivants: «Créer des emplois plutôt que créer des doutes», «Lancer des projets plutôt que lancer des rumeurs». Une demi-douzaine de ministres sont venus prêter main-forte à M. Diamond pendant sa campagne. Même la ministre de l'Environnement, Line Beauchamp, qui avait pourfendu à plusieurs reprises M. Diamond lorsque ce dernier était critique adéquiste.

Selon plusieurs, la victoire est pratiquement acquise pour le PQ de Pauline Marois, qui l'a emporté avec une confortable majorité de 4477 voix en 2008. Une projection d'un doctorant en économie et ex-blogueur adéquiste, Bryan Breguet, citée par la radio communautaire FM 103,3 (laquelle a couvert la campagne de manière assidue, voir fm1033.ca), a établi que le PQ pourrait obtenir jusqu'à 58 % des voix lors du scrutin, alors que le PLQ n'en recueillerait que 19 % et l'ADQ, autour de 9 %. Malgré tout, le PQ n'en craint pas moins le résultat de lundi qui sera affecté par la combinaison des effets «été» et «Diamond», jeune avocat bien connu sur la Rive-Sud. (Ce dernier, contrairement aux rumeurs, a bel et bien réussi son barreau au début mai.)

Vachon peut surprendre: lors de la «drôle d'élection» de mars 2007 (où André Boisclair était chef du PQ), la majorité de Camil Bouchard n'avait été que de 227 voix. L'ADQ était arrivée deuxième et les libéraux, troisièmes. Lors du bilan de fin de session, le 11 juin, Pauline Marois s'était d'ailleurs bien gardée de prévoir une victoire péquiste, malgré les mois catastrophiques que le gouvernement vient de traverser. À un journaliste qui lui demandait si Vachon serait un «test», elle répondit: «Ça doit se "contexter", ce test-là, parce que [...] dans les partielles, les taux de participation sont très bas [...] et encore plus en été! [...] Ce ne sera pas le seul test que je vais passer.» Mme Marois était d'ailleurs dans la circonscription hier. La coporte-parole de Québec solidaire aussi. Tout comme le chef Gérard Deltell, qui a qualifié M. Diamond de «vire-capot» hier et a soutenu que son candidat, l'ingénieur Alain Despatie, méritait la confiance des électeurs. Ce dernier n'était toutefois pas le premier choix de M. Deltell, qui n'a pas réussi à convaincre l'ancien député de Chambly Richard Merlini de tenter un retour en politique dans Vachon. Endettée de 700 000 $, l'ADQ n'a pas de bureau de campagne.

Aéroport bruyant

Le bruit causé par les nombreux décollages de petits avions de l'aéroport Saint-Hubert (voir la vidéo sur YouTube: bit.ly/98Shki) a fait l'objet de plusieurs prises de position pendant la campagne. Simon-Pierre Diamond a promis de «tout faire» pour régler ce problème, qu'il a qualifié de «très grave». Il a accusé ses adversaires d'abandonner les électeurs sur cette question. L'Association des propriétaires de l'Aéroport de Saint-Hubert a reproché au candidat d'avoir utilisé des statistiques erronées repiquées d'un quotidien montréalais au sujet de l'augmentation du nombre de vols. Hier, c'était au tour du Conseil de vie étudiante de l'École nationale d'aéronautique (CVE-ENA) de dénoncer M. Diamond parce qu'il aurait refusé de rencontrer les étudiants. Quant à Mme Ouellet, elle a soutenu que Québec a un pouvoir d'intervention limitée sur cette question puisque c'est le fédéral qui a autorité en matière d'aviation.
 
13 commentaires
  • Catherine Paquet - Abonnée 3 juillet 2010 06 h 04

    On prévoit une surprise.

    Si Antoine Robitaille écrit que le résultat du vote dans la circonscription de Vachon peut surprendre, c'est sans doute parce qu'il entrevoit une victoire des libéraux.

    D'ailleurs, il ne serait pas étonnant que La Presse publie lundi les résultats d'un sondage qui démontre que Jean Charest remonte la côte, suite aux négociations fructueuses avec les syndicats des employés de l'État.

    On verra bien...

  • André Doré - Inscrit 3 juillet 2010 06 h 13

    Simon-Pierre déçoit...

    J'avais confiance en Simon-Pierre Diamond. Il était convainquant alors qu'il était dans l'ADQ. Je voyais en lui un chef potentiel. J'ai été chanceux d'être assis lorsque j'ai appris qu'il joignait le parti libéral, autrement, je serais tombé sur le dos. C'est vraiment incroyable ce changement de cap, surtout vers le parti libéral. Il serait allé au PQ ou au parti solidaire, ç'aurait été plus "normal" il me semble.
    C'est lorsque je l'ai entendu expliquer son virage, et commenter son nouveau statut de "pute" qu'il m'a vraiment convaincu cette fois qu'il était un politicien comme plusieurs autres, capables de dire une chose une journée et son contraire le lendemain, tout en gardant un air sérieux. Il a en effet expliqué qu'il n'était pas une pute comme les autres de son ex-parti qui avaient changé d'allégeance subitement à la suite de la déconfiture de l'ADQ... car lui, IL AVAIT ATTENDU 2 ANS avant de faire le trottoir... On aura tout entendu...!!!
    Je lui souhaite, à lui et à son nouveau parti, une bonne volée de bois vert lundi. Électeurs de Vachon, profitez donc de cette occasion que vous avez lundi pour envoyer un message clair à ce gouvernement corrompu jusqu'à l'os et apparemment incapable de faire au moins une seule chose correctement.

  • meme moi ici - Inscrite 3 juillet 2010 13 h 27

    gens de vachon

    le chef du plq, faisait également beaucoup beaucoup de promesse d'avant élections. ce diamond reprend la même stratégie,c'est à dire des promesses en l'air (je ne pourrais mieux dire) qu'il ne pourra tenir, ce jeune blanc bec,ce pute, ancien adéquiste, digne de son nouveau et médiocre chef va t il réussir à leurrer aussi facilement les électeurs de vachon? il y a dans cette circonscriptions des gens mieux avisés que georges pacquet...
    je serais tenté de vous citer les paroles de la chanson du grand Félix Leclerc
    "À la veille des élections, il t appelait son fiston, le lendemain comme de raison, il avait oublié ton nom...
    il semble que dans ce coins vous avez beaucoup de problèmes avec les bruits infernaux , je ne crois pas que la population voudra en ajouter encore (des problèmes) encourager un libéral malgré tout ce que nous avons appris au cours de l année face à ce parti... collusion,corruption, retour d'assesseur, octroi de permis de garderie, refus d'une enquête publique sur la construction et financement des partis, etc. je ne crois pas que les gens de Vachon sont assez naïfs pour voter pour une cette pute girouette qu'est diamond? Si les autres partis ne font pas de promesses face à ces problèmes ultra sonique, c est peut être par soucis d'honnêteté, sachant d'avance qu'ils ne pourrons rien y faire...

  • Andre Vallee - Inscrit 4 juillet 2010 00 h 43

    Jean Charest

    Napoléon Ticoq n'est qu'un petit politicien... très petit.

  • Normand Carrier - Inscrit 4 juillet 2010 06 h 50

    Quel grand devin ce monsieur Paquet ....

    Qui va publier un sondage 48 heures avant l'élection ? Depuis que les libéraux de Jean Charest sont dans la dêche , CROP-La Presse ne publie plus les sondages depuis janvier !
    Les négociations dans la fonction publique ne donnent jamais de votes mais peuvent en faire perdre et cela est en train d'arriver avec les infirmières de la FIQ qui présentent des arguments sensés et que le gouvernement ne veut négocier .... On ne peut reprocher a ce grand stratège de prendre ses rêves pour la réalité et attendons de voir le résultats de lundi et nous commenterons ensuite .... Mais avouons que cela n'augure pas bien lorsque ses alliés naturels du monde des affaires critiquent Simon-Pierre Diamond presqu'a chaque jour , cela ne regarde pas bien .......