Jugement Dugré sur le cours ECR - Québec solidaire veut une charte sans équivoque sur la laïcité

Le jugement Dugré, qui donne raison à l'école secondaire Loyola de vouloir donner le cours Éthique et culture religieuse (ECR) dans une perspective catholique, n'a pas fini de faire parler de lui. Hier, Québec solidaire saluait la décision du gouvernement d'interjeter appel et va jusqu'à proposer qu'on change la Charte des droits et libertés pour y inscrire, sans équivoque, la laïcité de l'État et de ses institutions. «L'absence d'un règlement ou d'une loi permettant au ministère de l'Éducation d'imposer sa perspective laïque est à la base de ce jugement», a indiqué Françoise David, présidente et porte-parole de Québec solidaire.

Pour l'Association québécoise en éthique et culture religieuse (AQECR), l'enseignement du cours ne peut pas se faire dans une perspective confessionnelle. «J'hésite à utiliser le mot "neutre" ou "laïque". C'est un devoir de réserve. Comme enseignant, on n'a pas à exprimer sa foi personnelle. Nous, on présente des faits, observables; on n'a pas à venir influencer les élèves», a indiqué Sylvain Fournier, président de l'AQECR. Pour lui, le cours est mal compris du grand public. «Le cours, c'est réfléchir sur les enjeux éthiques. Ce n'est pas de l'endoctrinement», a-t-il insisté.

Christian Paulhus, qui donne le cours ECR en 1re et 2e secondaire à l'école de Chambly à Montréal, est plutôt d'avis que la perspective laïque est une idéologie que tente d'imposer le gouvernement. «Ce n'est pas possible de donner le cours ECR à partir d'une posture laïque. Donner un cours d'éthique, pas de problème, c'est neutre. [...] mais la culture religieuse? Over my dead body. Je ne vais pas dire aux jeunes que la vérité n'existe pas», a-t-il indiqué, en se disant un croyant tout en étant pour la déconfessionnalisation des écoles. Il appuie le jugement Dugré, car il estime qu'une école privée comme Loyola, même si elle est subventionnée par l'État, a le droit d'imposer sa perspective. Québec solidaire souhaite pour sa part que l'État cesse le financement des écoles privées.
10 commentaires
  • GERARD LAMONTAGNE - Inscrit 23 juin 2010 07 h 20

    La vérité, qui la détient?

    M Christian Paulhus semble affirmer que la vérité existe. Dans quel domaine des connaisances humaines est-ce qu'elle existe?

    À l'entendre , il la connaît peut-ête cette vérité.Quelle est-elle?J,aimerais le savoir; tous les gens qui m'ont enseigné des choses étaient convaincus qu'ils détenaient la vérité, mais combien de ce verités ont été annulées depuis!
    je vous donne un exemple: les limbes. Un endroit ou allaient ceux qui mouraient sans recevoir le baptême.
    Or voilà que la pape les a fermées, elles n'existent plus. Où sont allés ceux qu'on y a confinés pendant des siècles? On n'a pas eu de réponses la-dessus.

    Le comble de la prétention c'est de croire qu'on possède la vérité. L'esprit est fermé, la cruche est pleine; plus de réflexion possible;rien à faire avec ces gens.

  • - Abonné 23 juin 2010 09 h 18

    Les contradictions de Québec solidaire

    Comment maintenant revendiquer la laïcité de l'État et de ses institutions tout en soutenant le rapport de la Commission Bouchard-Taylor et ses accommodements raisonnables religieux?

    Comment permettre le port du voile et d'autres signes religieux ostentatoires dans la fonction publique et dans le réseau de l'éducation dans un contexte de laïcité? N'est-ce pas contradictoire?

  • Pierre-S Lefebvre - Inscrit 23 juin 2010 11 h 44

    Juge valet du multiculturalisme Trudeauiste

    Traiter le Québec de politiques totalitaristes déborde en tous sens. Des juges complaisants fédéralistes portent des jugements outranciers contre le Québec. Non seulement charcutent-ils nos lois à même la Cour suprême mais ils ne se lassent pas de discréditer la société distingue du Québec. Il est temps que le peuple québécois se réveille avant de disparaître. Des esprits malicieux nous font trop de tort dans ce Plus Meilleur Pays du monde.

  • Claude Gilbert - Inscrit 23 juin 2010 13 h 44

    Québec Solidaire: contre la diversité des interprétations dans l'enseignement du cours ECR...

    ... et pour la port du voile dans la fonction publique : c'est ça que QS appelle la "laicité".

    Sacrés rigolards.

  • Galarneau2 - Abonné 23 juin 2010 17 h 30

    C'est le PQ, le rigolard

    @Claude Gilbert

    Mme Marois a bien beau dire qu'elle est contre le port du voile dans la fonction publique (pour avoir des votes) JAMAIS,AU GRAND JAMAIS elle n'utilisera la clause dérogatoire pour l'interdire. Avec l'idée de la souveraineté, manière PQ, voici une autre belle illusion péquiste.