En bref - Élections partielles dans Vachon le 5 juillet

Les électeurs de Vachon iront aux urnes le 5 juillet, a décrété le gouvernement Charest hier. Le scrutin est rendu nécessaire parce que Camil Bouchard, qui avait été élu le 8 décembre 2008, a démissionné en janvier 2010.

Le Parti québécois présente Martine Ouellet, une environnementaliste travaillant actuellement à Hydro-Québec où elle est chef des projets spéciaux à la division Production, alors que la bannière libérale sera portée par l'ancien député adéquiste Simon-Pierre Diamond. L'Action démocratique du Québec présente Alain Dépatie, un ingénieur de formation chez SNC-Lavalin, et Québec solidaire, Sébastien Robert, un syndicaliste.
 
4 commentaires
  • Marie-France Legault - Inscrit 3 juin 2010 09 h 53

    Un vrai sondage pour le P.L.Q.

    C'est vraiment une mauvaise période pour convier les citoyens à une élection...les vacances estivales, le ras-le-bol des québécois envers la classe politique....tout est en place pour décourager la participation..

    Ce sera en même temps un "test" pour le gouvernement en place...

    C'est certain que les péquistes vont voter, quel que soit le mois, le jour l'heure de la votation.

    Alors que les libéraux en fassent autant, même s'ils ont des griefs contre le gouvernement actuel...

    Les péquistes ne sont pas tous purs....Mme Marois a aussi des bibittes, des magouilles dans sa cour...

  • Marie-France Legault - Inscrit 4 juin 2010 08 h 10

    Un vote aveugle???

    L'esprit de partisanerie aveuglerait-elle les citoyens?
    Voter pour les péquistes c'est voter pour la souveraineté, même si elle a été rejetée en 1980 et 1995...
    Voter libéral, même si le gouvernement est coupable de magouilles de malversations, est-ce vraiment réaliste, plausible et naïf?
    Alors pour qui voter?

    J'en suis rendu à penser qu'il faut voter pour le moins corrompu quelle que soit son allégeance.
    Voter pour l'ADQ c'est comme voter pour Mère Thérèsa...des bonnes idées, des bonnes intentions mais pas du tout réalisables dans la vraie vie!!!

  • gbriand - Inscrit 5 juin 2010 10 h 46

    Saint-Hubert appelle la Lune

    On combat l’eau par l’eau et le feu par le feu. Ainsi, dans notre état démocratique de droits et de libertés où seules les voix exprimées comptent, l’une des meilleures façons de contrer le cynisme ambiant vis-à-vis la politique et la classe de nos élus, pourrait être justement - pour les 45 000 électeurs de Vachon - d’agir et surtout, d’exercer leur droit de vote d’ici ou ce lundi 5 juillet prochain, jour d’élection partielle.

    En votant pour une jeune formation politique résolument pacifiste et écologiste et indépendantiste telle Québec solidaire (QS) qui s’est prononcée à plusieurs reprises en faveur du développement du secteur et de moyens de transport en commun intégrés qui font la réputation mondiale du Québec; les électeurs de l’arrondissement de Saint-Hubert - qui comprend bien sûr l’aéroport du même nom - avec ses milliers de résidents et travailleurs d’une industrie verte qu’est Bombardier Transport auront alors, plus qu’ils ne le croient, ce pouvoir d’influencer et de changer les choses.

    En votant QS en fait, la représentation des partis à l'Assemblée nationale ne sera aucunement modifiée. Cependant, le moindre bulletin de vote déposé dans une telle élection complémentaire - de surcroît, dans l’une de ces circonscriptions "450" de la banlieue montréalaise maintenant réputées pour faire et défaire les gouvernements - pourrait permettre de poursuivre cet élan historique pour ce parti arc-en-ciel.

    En effet, plus que n’importe quel autre candidat, candidate ou parti, l’élection d’un Sébastien Robert élu pour QS, lancerait un message percutant aux trois autres partis d'élus plutôt sclérosés et peu ouverts aux réels changements. En effet, PLQ, PQ et ADQ ne parviennent aucunement, ces temps-ci, à offrir une vision socio-économique cohérente et surtout porteuse d’avenir pour le Québec.

    Dans cette Chambre des élus, Québec solidaire pourrait en quelque sorte chauffer les fesses du gouvernement et de l’anémique opposition, spécialement adéquiste empêtréee et peu friande, comme les libéraux, d'une enquête publique quant au financement des partis et les plus qu’évidentes collusions dans la construction.

    D’ailleurs, le parti de leur ancien chef Mario Dumont dans un article paru déjà dans Le Devoir [1] référant à un autre de RueFrontenac.com a reconnu avoir reçu des fonds d'un certain Tony Accurso lors d'activités de ce parti alors que son bref successeur, Gilles Taillon - telle une fusée téléguidée du centre spatial de Saint-Hubert - a démissionné en catastrophe en portant plainte à la SQ relativement aux douteuses dépenses de son propre parti...

    À l’opposé et à l’initiative du fougueux Dr. Khadir qui, à lui seul, a su rassembler avec d’étonnants succès, il y a huit mois seulement et justement dans cet Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil, tant un ministre libéral qu’un critique péquiste de la santé dans ce qui a été cette amorce et cette vaste campagne québécoise de vaccination contre le virus A H1N1; un nouveau et jeune candidat tel Sébastien Robert, issu comme ses co-chefs, Khadir et David, des secteurs névralgiques de la santé et des services sociaux, permettrait non seulement d’importantes avancées pour ce comté de la Rive Sud mais aussi pour tout le Québec.
    Imagine-t-on seulement le pouvoir d’un second député QS, redevable à aucun lobby, rejoindre Amir Khadir, qui a osé haut et fort, dénoncer récemment le rôle de la firme d’ingénieurs CIMA dans Sherbrooke, le comté du PM Charest? Ou ces honteux crédits d'impôts accordés aux compagnies minières? Ou encore ces privilèges aux firmes éoliennes ontariennes, etc.? Manifestement le comté de Vachon avec QS aurait toutes les chances de performer sur la mappe politique du Québec!

    En fait, les citoyens de Vachon réaliseront bien, d’ici le 5 juillet prochain, que la plus minime des contributions démocratiques, en temps ou en argent, afin d’appuyer l’élection d’un jeune travailleur de la santé qu’est Sébastien Robert et QS aurait 7,8 millions fois plus de retombées – une pour chaque Québécois-e-s en fait! – pour contrer ce Premier ministre Charest qui refuse obstinément toute enquête publique concernant ces ententes secrètes dans la construction associée au financement politiques et courses à la chefferie de partis provinciaux mais aussi municipaux.

    À une toute autre échelle, si minime soit-elle, l’impact d’un nouvel élu QS pourrait être un signal de type spatial « Saint-Hubert appelle la Lune » qui pourrait être adressé aux ultraconservateurs et militaristes de l’Ouest canadien à la Stephen Harper toujours avides de ce dommageable pétrole ou mieux, un superbe et symbolique lancer de savate, prise 2, au visage de ce voisin génétiquement énergivore et à ce riche texan qu’a été l’ex-Président Georges W. Bush, engorgés et noyés depuis et plus que jamais sous une irréparable nappe de pétrole provenant du Golfe du Mexique ou une autre, celle-là spoliée déjà lors d’une meurtrière guerre du Golfe, en Irak, au mépris des droits humains les plus fondamentaux !

  • Marie-France Legault - Inscrit 9 juin 2010 09 h 49

    voter QS ???

    c'est voter pour l'IDÉAL...et ça n'existe pas dans la vraie vie...
    Parfois je les soupçonne de montrer un visage qu'ils n'ont pas dans la réalité... pour attirer les désabusés du système...

    Être contre les riches, l'argent, le commerce, les industries, les profits créeraient une seconde Haïti en Amérique...