Le commissaire au développement durable doute des indicateurs du gouvernement Charest

Québec — Le commissaire au développement durable doute de l'efficacité des indicateurs retenus par le gouvernement pour mesurer la progression de sa stratégie en cette matière.

Le vérificateur général Jean Cinq-Mars souligne le manque de cohérence entre l'élaboration de la stratégie du développement durable et de ses indicateurs. Dans bien des cas, les liens entre les deux demeurent parcellaires et difficiles à saisir, note le commissaire. Dans un rapport déposé hier, M. Cinq-Mars affirme ne pas être convaincu que ces indicateurs sont les plus appropriés pour juger de l'évolution de la situation au fil des ans. «Il y a un exercice de perfection d'indicateurs qui est à continuer, mais il y a quand même un effort qui se fait actuellement au sein du gouvernement, puis on ose espérer que ça donnera des résultats positifs», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. De plus, le commissaire souligne que les deux stratégies gouvernementales sur la diversité biologique n'ont pas véritablement influencé les actions des ministères et organismes en cette matière.
1 commentaire
  • Geoffroi - Inscrit 1 mai 2010 19 h 30

    Espoir "difficile à saisir" d'une éhique libérale durable

    On rit des payeurs de taxes. C'est quoi ce nouveau bidule ?

    «...Un autre risque, plus pernicieux encore, est souligné par le philosophe André Comte-Sponville. Celui-ci craint que le manque d'éthique dans les institutions et dans les entreprises masque en réalité le manque d'action morale au nom de l'intérêt (en fait de l'entreprise). De façon plus large, ce risque est décrié haut et fort dans les colloques pour la gouvernance. En pratique, la fluidité de l'information et les flux financiers de la mondialisation aboutit à une multiplication des investissements étrangers non contrôlés. Cela peut court-circuiter les actions coordonnées en Europe et ailleurs, dans le domaine politique et juridique en particulier, du fait de biais culturels et de rigidités administratives des États. Comte-Sponville en conclut à la nécessité d'une morale dépassant le cadre de l'entreprise (les quatre ordres). Une réorganisation du droit paraît en outre nécessaire. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Développement_

    Je persiste et signe :

    « Il avait pris l'habitude tous les soirs de téléphoner au commissariat de son quartier. Il demandait le commissaire, déclinait son identité, donnait son adresse et disait: «Monsieur, j'ai l'honneur de vous déclarer que vous êtes un con.»

    Citations de Georges Brassens