Charest se défend d’exposer les candidats à la magistrature aux pressions

Le premier ministre Jean Charest s’est défendu ce matin d’exposer les candidats à la magistrature aux pressions des membres du conseil des ministres.

Au terme d’un caucus des députés, M. Charest a nié catégoriquement avoir changé les règles de nomination des juges, à son arrivée au pouvoir, afin de permettre au conseil des ministres de scruter la courte liste des candidats.

L’information, qui avait été pourtant confirmée par l’attachée de presse de la ministre de la Justice, Kathleen Weil, et rapportée par Le Devoir, est fausse, a insisté le premier ministre devant les journalistes.

La personne à l’origine de l’information a «erré», a-t-il expliqué, affirmant que le processus de nomination n’a jamais été changé et que les ministres n’ont pas accès à la liste des candidats jugés aptes à la magistrature.

En vertu des règles actuelles, la ministre de la Justice fournit au conseil des ministres, pour approbation, le nom du candidat faisant l’objet de sa recommandation. L’identité des autres aspirants n’est pas révélée.

En point de presse, la ministre Weil a assuré à son tour que cette règle n’avait d’aucune façon été modifiée.

La liste des candidats ne circule pas au conseil des ministres, a-t-elle dit, imputant le malentendu à une «erreur» de son attachée de presse.

8 commentaires
  • Claude Desjardins - Inscrit 15 avril 2010 17 h 52

    Qui croire ?

    Celui qui de toute évidence veut sauver sa carrière politique et le Devoir qui fait un travail d'indépendance journalistique remarquable depuis 100 an ?

  • Pierre-S Lefebvre - Inscrit 15 avril 2010 19 h 18

    Coudonc

    Même les attachés politiques des Libéraux et au bureau du Premier ministre ne savent pas ce qui se passe! Il faut mentir à ce point Monsieur Charest...

  • innu - Inscrit 15 avril 2010 19 h 41

    Quel fiéfé menteur!

    Je vous pari qu'Il convraincra l'attache politique de la ministre de la justice qu'elle s'est tout bêtement..trompée! Que cette liste n'a jamais été accessible au député et que finalement..Elle ne peut comprendre comment elle a pu faire une erreur aussi grossiêre!
    Je vous pari!!

  • Johane Bergeron - Inscrit 15 avril 2010 20 h 06

    De grâce Madame Pilote-Henry,...

    ne laissez personne tenter de réfuter vos affirmations. Soyez vigilante, une proposition visant à ce que vous démentiez vos paroles est probablement tout près de votre porte.

  • d.lauzon - Inscrite 15 avril 2010 21 h 23

    Quel menteur ce Charest

    Jean Charest prend les québécois pour des valises. C'est notre pinocchio québécois. Pour ce qui est de la nomination des nouveaux magistrats, ils devraient être choisis par un regroupement des plus hautes instances dans le domaine de la justice. Le Gouvernement ne devrait pas à se mettre le nez la-dedans.