Le gouvernement Charest se range derrière le lieutenant-gouverneur

Le lieutenant-gouverneur du Québec, Pierre Duchesne
Photo: Archives Le Devoir Le lieutenant-gouverneur du Québec, Pierre Duchesne

Grâce au soutien des libéraux de Jean Charest, le lieutenant-gouverneur Pierre Duchesne pourra toucher cette année son allocation annuelle de 775 000 $. Le gouvernement a décliné aujourd’hui l’invitation de l’opposition péquiste de s’associer à une motion visant à couper les vivres au représentant de la monarchie britannique au Québec.

En vertu de la motion, l’Assemblée nationale se serait abstenue de voter les crédits destinés au lieutenant-gouverneur, le privant de la contribution financière annuelle de l’État québécois.

Le Parti québécois voulait ainsi sanctionner M. Duchesne pour son refus de rendre des comptes sur ses dépenses devant les élus, et permettre du même coup aux contribuables d’épargner plus de trois quart de million $.

Les libéraux ont rejeté la proposition du revers de la main, y voyant une manoeuvre politique du Parti québécois pour mousser la souveraineté.

Incapable de faire accepter le projet souverainiste par la majorité, le PQ cherche à imposer son projet en douce en se débarrassant du lieutenant-gouverneur, a résumé, en Chambre, le leader parlementaire du gouvernement, Jacques Dupuis.

À voir en vidéo