En bref - Motion contre les paradis fiscaux

Les délibérations du G20 ont eu des échos à l'Assemblée nationale hier. Celle-ci a adopté à l'unanimité une motion par laquelle elle exige que le gouvernement fédéral ratifie les conventions fiscales bilatérales avec les États et provinces qui se sont engagés auprès de l'OCDE à «améliorer la transparence et à mettre en place des échanges effectifs de renseignements en matière fiscale».

Ainsi, le gouvernement pourrait mieux lutter contre l'évasion fiscale. Aux yeux du péquiste François Rebello (Laprairie), qui a présenté la motion, «les grandes banques canadiennes auraient évité de payer 16 milliards de dollars en impôts entre 1993 et 2007 en raison du laxisme du Canada en matière d'évasion fiscale. À l'échelle québécoise, cela représente un manque à gagner d'environ 1,8 milliard».

À voir en vidéo