En bref - Et les femmes?

Les femmes et toutes les personnes en situation de pauvreté ne verront pas leur situation s'améliorer avec les mesures contenues dans le budget Jérôme-Forget, estime la présidente de la Fédération des femmes du Québec, Michèle Asselin.

Selon l'organisme de défense des groupes de femmes, la ministre des Finances aurait pu profiter de la crise actuelle pour améliorer les services publics de santé et d'éducation qui répondent aux besoins criants de la population et offrent des emplois de qualité à des femmes. La FFQ demande également que les investissements d'infrastructure annoncés soient assortis de mesures d'accès à l'égalité pour les femmes ainsi que les autres groupes discriminés. La FFQ s'inquiète aussi grandement de la perspective de l'augmentation de la taxe de vente et d'une indexation des tarifs à compter de janvier 2011, des mesures qui, selon elle, appauvriront les plus pauvres.

À voir en vidéo