Les jeunes du PLQ ne veulent pas sacrifier le Fonds des générations

Saint-Côme — Les jeunes libéraux du Québec ont adopté presque à l'unanimité hier une résolution exigeant le maintien intégral des versements destinés au Fonds des générations, au terme de leur assemblée à Saint-Côme, dans Lanaudière.

Ils étaient quelque 150 jeunes à participer à cet événement au cours du week-end, et à se prononcer sur les orientations privilégiées par l'aile jeunesse du Parti libéral du Québec (PLQ).

Le président de la Commission jeunesse du PLQ, Julien Gagnon, y voit un message clair autant à l'endroit du gouvernement qu'aux partis d'opposition à Québec, qui songeraient peut-être à cesser temporairement d'effectuer ces versements en raison de la crise économique ou d'en détourner les fonds.

M. Gagnon souligne qu'au moment de son implantation en 2007, le Fond des générations visait un objectif à long terme, jusqu'en 2026. Selon lui, il serait très étonnant que le ministère des Finances n'ait pas prévu à l'origine qu'il pouvait y avoir des périodes économiques plus difficiles. La crise économique actuelle n'est donc pas une raison pour sacrifier les objectifs à long terme du Fonds des générations, selon la résolution adoptée par les jeunes libéraux.

Réaction de Jean Charest

Il s'agit même de leur revendication principale qu'ils ont eu l'occasion de faire entendre directement au premier ministre Jean Charest qui était présent lors de l'événement samedi. Le premier ministre a donc lu les résolutions des jeunes du PLQ qui étaient sur la table. Il a dit qu'il était ouvert à ce que les jeunes libéraux aient leurs propres idées et opinions, même si elles vont à l'encontre parfois de ce que propose le parti, selon ce qu'a rapporté M. Gagnon au terme

de l'événement à La Presse canadienne.

Le président de la Commission jeunesse du PLQ sera donc présent jeudi à l'Assemblée nationale pour voir si ce que réclament les jeunes libéraux aura été entendu par la ministre des Finances lorsque celle-ci présentera son budget.

À voir en vidéo