Mercier - Le président des verts abandonne son candidat et souhaite la victoire d'Amir Khadir

Intimidation et trahison dans Mercier. À quelques jours du scrutin provincial, le candidat du Parti vert du Québec (PVQ) de cette circonscription montréalaise, Olivier Adam, s'est dit hier victime d'une «campagne d'intimation» orchestrée par plusieurs sympathisants de Québec solidaire (QS) qui souhaitent encore et toujours que le Vert laisse le champs libre à Amir Khadir, candidat de QS dans ce comté. Un Amir Khadir qui, au coeur de cette tempête, a reçu toutefois cette semaine un appui de taille: le président du conseil exécutif du PVQ dans Mercier, Sylvain Valiquette, estime en effet que le «tour» du porte-parole de Québec Solidaire, est désormais arrivé.

«Je sais que c'est délicat, a indiqué hier au Devoir M. Valiquette, candidat vert dans Mercier en 2007, mais je considère aussi qu'un changement serait le fun. Amir Khadir a fait une bonne campagne. Il a désormais une opportunité. Ce serait bien que ce soit son tour.»

Joint hier au téléphone, Olivier Adam a dit avoir «très hâte que tout ça finisse». Il qualifie au passage cette fin de campagne de «détestable» et parle des «coups en dessous de la ceinture» qui sont désormais légion. «Ce n'est pas pour vivre ça que je me suis engagé en politique», a-t-il indiqué.

Selon lui, les derniers jours ont été éprouvants en raison de l'acharnement des sympathisants qui, par lettre, au téléphone ou en personne, lui demandent encore et toujours «de retirer [son] nom de la liste électorale» pour permettre à Amir Khadir de remporter le comté actuellement détenu par le péquiste Daniel Turp. En 2007, QS est arrivé en deuxième position dans cette circonscription qui englobe, entre autres, le quartier du Plateau Mont-Royal, en retard de 1123 voix sur le PQ. Cette année là, les Verts ont séduit 2398 électeurs.

«Le ton commence a être agressif, poursuit-il. C'est un peu la méthode Bush: vous êtes avec nous ou vous êtes contre nous, me fait-on comprendre. Or, comme j'ai refusé de retirer ma candidature dès le début de la campagne, cet acharnement commence sérieusement à ressembler à du harcèlement.»

Tout en se défendant d'être à l'origine de tout ça, Amir Khadir trouve exagéré de parler d'intimidation «quand Laure Waridel t'écrit», a-t-il indiqué. La militante écologiste a en effet adressé un courriel à M. Adam pour lui demander, fin novembre, de «poser un geste historique pour l'environnement au Québec en retirant [sa] candidature dans Mercier».

M. Khadir qualifie «d'ambassadeurs de bonne volonté» les personnes qui entrent en contact avec le candidat vert pour plaider la cause du porte-parole de QS, «mais c'est leur démarche, ça ne m'appartient pas». Il reconnaît toutefois que «quand les gens sont enthousiastes, il est normal qu'ils essayent de rendre leur enthousiasme contagieux». Et il ajoute: «Je trouve qu'Olivier Adam est courageux [de se présenter dans Mercier]. Mais il faut aussi qu'il assume. C'est ça, la politique.»

Tout en rêvant d'une victoire de QS dans Mercier, le président de l'organisation des Verts dans ce comté, Sylvain Valiquette, estime qu'une entente entre les deux partis aurait du être conclue avant les élections pour éviter d'en arriver là. «Mais des deux côtés, il y a des ailes dures qui compliquent les choses», dit-il. Toutefois, un pacte de non-agression aurait été entériné entre les Verts et les Solidaires dans les circonscriptions de Mercier et de Gouin, où Françoise David se présente. «Mais ce pacte n'est, de toute évidence, pas respecté», dit Olivier Adam qui déplore le fait que «deux petits partis» soient rendus à se «piler sur les pieds».
22 commentaires
  • Christian Gagnon - Abonné 5 décembre 2008 23 h 20

    « Faites ce que je dis, pas ce que je fais »

    Le Devoir du 12 novembre nous apprenait que le Parti Vert avait rejeté la demande de QS de ne pas présenter de candidats dans Mercier et Gouin. « Ç'aurait été juste intelligent stratégiquement [...] », commentait Françoise David à l'émission « Maisonneuve en direct » du 21 novembre, sur les ondes de la Première chaîne de Radio-Canada. Madame David reproche donc au Parti Vert ce que son propre parti fait au PQ. « Faites ce que je dis, pas ce que je fais », faut-il en conclure. Selon sa propre logique, madame David ne devrait-elle pas s'abstenir de présenter des candidats contre les députés péquistes sortants ou dans les circonscriptions où la candidature péquiste mène une lutte serrée contre un ou des candidats fédéralistes de droite ? Avec un programme très à gauche comme le sien, son simplisme budgétaire et son absence de souplesse idéologique, jamais Québec solidaire ne pourra gagner une élection générale. Ses succès se mesurent essentiellement par l'ampleur de l'érosion du vote péquiste au profit des fédéralistes. Si lundi prochain, ce parti fait son entrée à l'Assemblée nationale, le mouvement souverainiste n'est pas sorti du bois.

    Christian Gagnon
    Arrondissement Plateau Mont-Royal
    Montréal

  • Jacques Léger - Inscrit 6 décembre 2008 01 h 07

    MANQUE ÉVIDENT DE RESPECT DES CITOYENS

    CE TRISTE ACHARNEMENT CONTRE LES VERTS DE MERCIER ET DE GOUIN EST UN NET AFFRONT À LA DÉMOCRATIE DE LA PART DE QUÉBEC SOLIDAIRE QUI SE PRÉTEND, PHARISAIQUEMENT, DE PROPOSER UNE NOUVELLE FAÇON DE FAIRE DE LA POLITIQUE. À CE NIVEAU DE NON RESPECT DES CHOIX POSSIBLES DES ÉLECTEURS, QUÉBEC SOLIDAIRE FAIT LA TRISTE PREUVE D'UNE DÉRIVE QUI NOUS LAISSE PERPLEXE ET ÉTONNÉ. ÇA N'AUGURE RIEN DE BON POUR LA SUITE DES CHOSES, UNE FOIS CETTE ÉLECTION PASSÉE.

    JACQUES LÉGER, COMTÉ DE GOUIN.

  • Christian Montmarquette - Abonné 6 décembre 2008 01 h 22

    En espérant qu'il comprenne cette fois-ci...

    Oui...

    En espérant qu'Olivier comprenne...


    Qu'en nuisant à Amir...

    Il nuie à sa propre cause environnementale...

    ...et qu'il retarde sans le savoir, le renouveau politique du Québec...

    Mais.. Le pire... c'est qu'il nuise au vote social, puique Amir qui est un des seuls véritables porte-parole des sans voix et des pauvres qui a une véritable chance de se faire entendre à l'assemblée nationale...


    Olivier, s'il te plait..


    Retire-toi...


    Et même plusse...


    - Appuie Amir Khadir...


    C'est un gars formidable, et qui tend la main facilement...


    Cela pourrait bien être un de plus beaux gestes politiques...

    Et puis.. tu pourras venir fêter ça avec nous autres au Medley le 8 décembre au soir..?


    Très sincèrement,



    _______________________

    Christian Montmarquette
    Membre fondateur de Québec solidaire
    Militant pour l'éradication de la pauvreté et l'indépendance du Québec
    Militant de gauche politique dans Mercier (1998 à 2003)

    MSN:http://christianmontmarquette.spaces.msn.com
    Ancien site électoral : www.ufp-laporte.ca.tc

    Site officiel : www.quebecsolidaire.net
    Courriel de Québec solidaire info@quebecsolidaire.net
    Programme : http://quebecsolidaire.net/engagements_2008
    Téléphone : (514) 278-9014


    Appuis récents :

    Claude Béland ancien directeur des Caisse populaires Desjardins
    Robert Perreault ex-ministre du Parti québécois,
    André Ferretti fondatrice du RIN, Michel Chartrand syndicaliste et Laure Waridel fondatrice d'Équiterre.


    Appuis des artistes à Québec solidaire :

    « Richard Desjardins, Dan Bigras, Luck Mervil, Yvon Deschamps, France Castel, Raymond Lévesque, Judi Richard, Paul Amarani, Karen Young, Christian Vanasse des Zapartistes, Yves Lambert, fondateur du groupe La Bottine souriante et le peintre et sculpteur, Armand Vaillancourt »


    *********************


    Article pertients :

    «Québec solidaire obtient 100% dans son bulletin écolo !»
    25 BONNES RÉPONSES SUR 25 QUESTIONS POSÉES :
    Québec solidaire reçoit une note parfaite pour la qualité de son programme environnemental !

    Vigile, lien vers cet article :
    http://www.vigile.net/Quebec-solidaire-recoit-une-


    «Le Parti vert se tire dans le pied » - GaïaPresse
    C. Montmarquette Résulats Mercier 2008 :
    http://www.gaiapresse.ca/fr/analyses/index.php?id=


    ***********


    «Ne doutez jamais qu'un petit groupe de citoyens engagés et bien intentionnés puissent changer le monde... C'est historiquement la seule façon de le faire ».

    - Margaret Mead


    - QS -

  • Liliane Lefebvre - Inscrite 6 décembre 2008 07 h 56

    Mercier - Le président des verts abandonne son candidat et votera Amir Khadir

    ...ce n'est pas se piler sur les pieds que de vouloir unir nos forces quand nos objectifs se ressemblent.. l'union fait la force contre ces partis qui ont fait "leurs preuves" dans le passé"...souvenons-nous-en et qui n'apportent pas beaucoup de projets communs...

  • Sébastien Robert - Inscrit 6 décembre 2008 08 h 41

    Les intérêts partisans

    Québec solidaire, depuis le début de la campagne, a démontré que c'était un parti qui était capable de s'élever au-dessus des intérêts partisans en décidant de ne pas présenter de candidat QS dans Notre-Dame-de-Grâce, le comté où les verts ont le plus de chance de faire une percée.

    Le Parti Vert, de son côté, décide de ne pas rendre la pareille à Québec solidaire en retirant son candidat dans Mercier. Ça prouve que le Parti Vert fait passé ses intérêts partisans avant la cause de l'environnement.

    Olivier Adam est un candidat parachuté qui vient de Chambly. Il y a 4 comtés en Montérégie où il n'y a pas de candidat vert. M. Adam aurait du se présenté là. C'est le PVQ qui pile sur les pieds de Québec solidaire et ça, c'est très dommage pour notre démocratie et pour la cause de l'environnement.