En bref - Optimisme au PQ

Dans le dernier droit de la campagne électorale, la chef du Parti québécois, Pauline Marois, estime que son parti a le vent dans les voiles, une tendance confirmée par un sondage interne réalisé plus tôt cette semaine auprès de 800 personnes.

«Je crois qu'il y a un bon souffle qui va dans le bon sens», a dit Pauline Marois dans un point de presse en matinée à Montréal. «Il semble qu'il y a des gens qui reviennent au parti, ça me fait extrêmement plaisir.» «On y va pour la coupe. Je pense qu'elle n'est pas trop loin», a ajouté la chef péquiste. Selon ce sondage, le Parti libéral serait toujours en tête dans l'ensemble du Québec, avec 40 % des intentions de vote, et le PQ suivrait avec 34,5 % des appuis. Les intentions de vote en faveur de l'ADQ seraient en progression et atteindraient 17 %. Le tout après la répartition des 12 % d'indécis. Mais la bonne nouvelle pour le PQ, selon l'entourage de la chef, c'est que le parti devancerait de sept points de pourcentage le PLQ chez les francophones, soit 40 % contre 33 %, tandis que l'ADQ ferme la marche à 19 %.

À voir en vidéo