En bref - Selon Québec solidaire, la crise fédérale justifie la souveraineté du Québec

La crise politique qui se joue actuellement à Ottawa est une aubaine pour Québec solidaire (QS), qui y voit une bonne occasion d'affirmer, une fois de plus, la nécessaire accession du Québec à l'indépendance.

«Les tentatives de M. Harper [pour sauver son gouvernement] sont ridicules», a indiqué un des deux porte-parole de QS, Amir Khadir, en marge d'une rencontre avec des étudiants de l'UQAM, hier à Montréal, sur le thème de la souveraineté. «Ça nous montre à quel point ce personnage politique est nuisible pour les nations du Québec et du Canada.» Le parti de gauche tient M. Harper pour personnellement responsable de la crise en raison de «ses politiques rétrogrades et antidémocratiques», mais en raison aussi de son caractère autoritaire qui «heurte l'intelligence de la majorité des Canadiens» qui n'ont pas voté pour lui, mais aussi «les choix de société et politique des Québécois», qui «rejettent» majoritairement «les visées de cet homme». Du même souffle, M. Khadir s'est dit «content» de l'apparition d'un projet de coalition, orchestré par les libéraux fédéraux et les néodémocrates avec le soutien du Bloc québécois, visant à mettre l'actuel premier ministre canadien à la porte. «Parce qu'il le mérite», a-t-il commenté.

À voir en vidéo