Dumont dit qu'il fera mieux que ce que disent les sondages

Louiseville — En 2008 comme en 2007. Mario Dumont ne s'attend pas à ce que les prochains sondages témoignent de la réelle position de son parti. Il prévoit que les sondeurs «manqueront de temps» pour bien situer la remontée de l'ADQ.

«Je suis prudent [par rapport aux sondages], a indiqué M. Dumont hier matin. À la dernière élection, il y a eu un bon deux semaines entre le moment où, dans les centres d'achat, on sentait qu'on allait gagner, et le moment où les sondages ont révélé ça.»

En 2007, les coups de sonde réalisés dans les deux dernières semaines de la campagne donnaient encore la troisième place à l'ADQ. Deux sondages publiés l'avant-veille de l'élection donnaient ainsi aux libéraux une avance de neuf points par rapport à l'ADQ, avec le PQ positionné deuxième. Or, l'ADQ a récolté 30,8 % des votes, contre 33 % pour le PLQ et 28,3 % au PQ.

M. Dumont n'en attend pas autant cette fois. Ses discours le disent tous en filigrane. Mais il croit être au-dessus des 12 % que les derniers sondages lui accordaient. Hier, il n'a toutefois pas voulu préciser à quel niveau se situent selon lui ses appuis.

«Le terrain est bon», dit-il. Mais il craint que les sondeurs n'aient pas le temps d'en rendre compte. «On est tellement serré dans le temps. L'élection va se faire lundi, 13 jours seulement après le débat», a-t-il rappelé. M. Dumont estime que sa performance au débat lui a permis de relancer sa campagne.

«Peut-être que les sondeurs vont manquer de temps pour prendre la pleine mesure de ce qui va arriver dans les bureaux de vote», pense M. Dumont.

Il y a aussi une autre donnée. Présent lors du passage de Pauline Marois à Valcourt, en Estrie, Claude Boucher, député de Johnson de 1994 à 2007, disait estimer dimanche que le vote adéquiste était sous-évalué dans la circonscription.

«Quand on fait du pointage, les sympathisants adéquistes ont tendance à ne pas révéler leur choix», a livré Claude Boucher au Devoir. Reconnu pour ses talents d'organisateur, Claude Boucher dirige la campagne de son fils, Étienne-Alexis Boucher.

Lexus

Sinon, Mario Dumont est revenu hier sur les commandes de limousines Lexus par Jean Charest. Il a demandé au premier ministre de reculer et «d'annuler ces achats d'automobiles luxueuses pour revenir à des choses sensées qui donnent le bon exemple».

Devant un public de militants réunis à Louiseville, le chef adéquiste a mis en relief un paradoxe: au moment où la classe moyenne doit se serrer la ceinture, le premier ministre sortant joue dans le luxe, a-t-il affirmé. Au débat, a rappelé M. Dumont, «Jean Charest a dit qu'il n'avait aucune dépense à couper» dans le budget du gouvernement.

«C'est le même qui, ce soir-là, avait caché dans des garages trois Lexus. Trois autos de luxe, tellement que cette catégorie de voitures n'est pas autorisée par les règles du Conseil du trésor», a-t-il dénoncé.

Si la différence de prix avec d'autres modèles n'est pas énorme, M. Dumont pense qu'elle témoigne d'une «attitude, d'un état d'esprit du gouvernement».

Avec la collaboration de Robert Dutrisac
4 commentaires
  • André Doré - Inscrit 2 décembre 2008 09 h 51

    Mieux que les sondages... je le crois...

    Je crois, moi aussi, que Monsieur Dumont fera mieux que ce disent les sondages.

    Les gens sont discrets quand on les interroge. Ils écoutent les commentateurs et les soi-disant analystes qui déblatèrent à son sujet et au sujet de l'ADQ. Plusieurs manquent même de professionnalisme en appelant Monsieur Dumont par son prénom. De temps à autre, certains vont aussi faire de même avec la chef du PQ, mais jamais on entend aucun journaliste, commentateur ou analyste nous parler des promesses de "Jean"...!!! Pourtant plusieurs "jouent" du Mario à pleine bouche... comme si on voulait le discréditer ou discréditer ses idées ou comme s'il ne méritait pas notre respect. Ça s'appelle la puissance des mots...

    Mais... les "bonnes gens" lisent souvent la situation bien différemment. Tous ne sont pas aussi dupes qu'on voudrait le laisser croire. La plupart des gens de la classe moyenne et des défavorisés se sentent proches des idées de Monsieur Dumont. Il y a bien une petite partie des assistés sociaux aptent au travail qui pestent lorsqu'il propose de leur trouver un emploi... mais la plupart d'entre eux seraient bien heureux de travailler. Quant à ceux qui sont inaptes au travail, ils seraient bien contents de ne plus être stigmatisés par les préjugés qui les identifient comme des paresseux.

    Bien sûr plusieurs personnes se laissent endormir par les jugements supposément intelligents des analystes déconnectés de la réalité et parfois insolents, mais il y en a beaucoup d'autres qui, dans le secret de l'isoloir feront fi de la désinformation et feront confiance à leur propre jugement et à leur gros bon sens. Et c'est heureux qu'il en soit ainsi.

  • Jeanne du Lys - Inscrite 2 décembre 2008 11 h 04

    Appel aux adéquistes !

    Opinions
    Sylvie R. Tremblay vice-présidente sortante ADQ
    Montréal, vendredi le 28 novembre 2008


    Appel aux adéquistes !


    Ça va mal politiquement parlant au Québec...plusieurs adéquistes qui m'ont contacté dernièrement et m'ont avoué qu'ils étaient désillusionnés et découragés face à la politique québécoise actuelle. Plusieurs envisageaient même de ne pas aller voter !

    Sachez, qu'ayant vécu la même déception que vous, je comprends très bien ce que vous ressentez.

    Cependant il ne faut pas y voir que du noir car les adéquistes ont tout de même réussi à briser ce fameux bipartisme PQ-PLQ. Ces deux partis qui finalement sont du pareil au même et qui ne nous menaient nulle part.

    Oui, on s'est fait berner par Dumont, il nous a menti. Oui, on ridiculise les ex-adéquistes d'avoir désiré quelque chose de mieux pour le Québec, d'avoir voulu du changement, d'avoir fait confiance à Mario Dumont. Cependant, même si on s'est trompé sur le chef, selon moi les adéquistes sont les précurseurs et les visionnaires d'un grand changement politique à venir très bientôt au Québec.

    Admettez tout de même qu'on leur a pas mal brassé la cage à l'assemblée nationale. De plus, les adéquistes ont réussi à mobiliser assez de militants pour former l'opposition officielle ! Si nous avons réussi à nous mobiliser ainsi une première fois on pourra le faire une deuxième fois. Personnellement, j'ai une grande affection pour les militants adéquistes de partout à travers le Québec et je suis très fière des adéquistes. Ce sont des activistes, des gens qui ont du courage, le courage de tenter de changer les choses. De faire de la politique autrement. Vous avez réalisé un grand pas vers le changement auquel nous rêvons tous.

    De surcroît, je suis toujours là pour vous. Même si Mario Dumont a agi en dictateur avec moi. Qu'il n'a pas respecté le choix de tous les militants adéquistes d'à travers tous le Québec qui avaient décidé de m'élire à la vice-présidence de l'ADQ avec un très fort appui afin que j'aide ce parti a prendre le pouvoir aux prochaines élections.

    Même si je n'ai plus le titre officiel dans mon coeur je suis toujours votre vice-présidente. Comment faire autrement, vous m'aviez fait confiance et m'aviez mandaté. J'ai accepté ce mandat et je suis une femme d'honneur donc je continue toujours à travailler pour vous contre vents et marées et mettre mes efforts à bâtir un parti politique différent, celui qui répondra à vos aspirations et non aux aspirations de lobbying quelconque. Le parti dont rêve le Québec.

    C'est pour cette raison que le 24 juillet dernier j'ai décidé de fonder un nouveau parti politique pour vous. Le parti Jeanne du Lys. Cependant les élections sont arrivées tellement vite que votre nouveau parti n'est pas encore prêt. En attendant je me présente comme candidate indépendante à Verdun. N'ayant eu que deux semaines pour me préparer à cette élection, j'espère tout de même la victoire même si pour cette fois, elle semble peu probable.

    Vous devez stratégiquement aller voter ! C'est important ! Car si non tout le travail que l'on n'a fait pour enfin détruire ce cercle vicieux du bipartisme d'incompétence n'aura servi à rien... Je sais aussi que métro, boulot, enfants, ménage vous n'avez pas le temps de lire l'actualité politique 3 heures par jour afin de comprendre ce qui se passe en coulisse...voici donc mon compte rendu.

    Le député sortant Henri François Gautrin disait le 20 novembre dernier au Messager de Verdun je suis fier du travail accompli par mon chef Jean Charest... Mais fier de quel travail au juste ? Les hôpitaux peut-être ? Soit il porte des lunettes mais vraiment très roses ou il aurait drôlement besoin d'en porter. Le député Gautrin devrait peut-être quitter Laval, son lieu de résidence, et venir voir un peu ce qui se passe dans la circonscription qu'il est supposé représenter à l'Assemblée nationale. À mon avis, les Verdunois méritent mieux que les libéraux, mieux qu'un député qui ne dit pas grand-chose à l'assemblée et même qui roupille dans la rangée du fond de temps en temps ! Il est vrai cependant que lorsqu'on roupille une bonne partie de la journée, on ne peut pas constater que ça va mal... qu'attend-il pour s'occuper de l'échangeur Turcot et du pont Champlain ? Il attend des morts pour réagir ?

    Les libéraux demandent un mandat majoritaire pour des raisons économiques ? En pleine crise économique ? Charest décide de quitter le navire, de laisser le Québec sans gouvernance pendant environ 4 mois pour faire une campagne électorale !!! Il dépense, en plus, 81 millions inutilement et tout ça parce que les sondages lui étaient favorables ? C'est plutôt un manque de conscience, de maturité et son irresponsabilité économique que l'on peut constater par ce geste... Quel être ignoble et inconscient. Parizeau, un des meilleurs économistes du Québec, qui de plus a été le conseiller de plusieurs grands premiers ministres, a dit lui-même qu'en temps de crise ce n'était vraiment pas le temps d'aller en élection et que c'était même dangereux pour le Québec. Mais bon, Monsieur Charest s'en fout complètement du Québec, il n'y a que ses intérêts personnels qui comptent.

    De surcroît, le Québec a décidé en mars 2007 que dû à l'incompétence de nos politiciens à l'heure actuelle, il n'en voulait pas d'un gouvernement majoritaire pour le prochain quatre ans. Plus de 75 % de la population n'en voulait pas d'élection provinciale pour le moment. Mais Charest encore une fois se fout carrément de nos ''gueules''. Il profite du fait que le PQ et l'ADQ sont en position de faiblesse pour nous terroriser, pour nous mettre un fusil sur la tête, voulant nous obliger à lui accorder un gouvernement majoritaire ? Ça s'appelle de la dictature !!! N'ayons pas peur des mots ! Les Québécois ne sont quand même pas aussi naïfs, du moins je l'espère.... Les Québécois devraient lui répondre par la bouche de leurs canons ! Non, vous n'en aurez pas de majorité, Monsieur Charest. Ce n'est pas le peuple québécois qui est au service de James John Charest (qui a changé son prénom pour avoir l'air plus francophone...) mais c'est Charest qui est supposé être au service du peuple québécois.

    Est-ce qu'on va se laisser faire ainsi ? Va-t-on se laisser manipuler de la sorte ? On ne doit pas succomber au terrorisme et à la dictature. Les libéraux nous prennent vraiment pour des imbéciles ! Réveillons-nous ! Les Verdunois vont-ils se laisser imposer une telle dictature et être assez naïfs pour voter encore pour les libéraux après tout ça ? Ça commence à ressembler à du masochisme. Les Verdunois méritent mieux, ils méritent bien mieux.

    La caisse électorale du PLQ est pleine, environ 9 millions comme par hasard... Les libéraux viennent de donner de nos poches 27 millions à des supposés consultants concernant le prolongement de l'autoroute 30, comme par hasard... Mais où sont-ils ces rapports de 27 millions ? Peut-on au moins les voir ? Existent-ils vraiment ?

    Peut-on vérifier la liste des donateurs qui exercent le métier de consultant pour les firmes qui ont reçu ces fameux 27 millions ? Pour ma part, je trouve que ça ressemble étrangement à des commandites libérales provinciales. C'est ridicule ! Dire qu'il y a des Québécois qui vont encore voter pour les libéraux et leur incompétence et qui acceptent de se faire bafouer de la sorte. Ils doivent souffrir du syndrome du conjoint battu...

    Les libéraux nous siphonnent financièrement de tout bord tout côté ! Ils sont en train de nous vendre et de vendre nos ressources naturelles. De plus, il y a aussi l'ancien ministre de la Santé Couillard qui s'impatiente de privatiser la santé au Québec au profit de sa compagnie...c'est pour mieux nous voler et nous exploiter que Charest a besoin d'une majorité et non pour des raisons économiques !!!

    Non seulement les libéraux ne doivent pas obtenir la majorité, pour notre protection, mais de plus ils doivent perdre des sièges. Qu'ils nous respectent un peu et la prochaine fois que les Québécois diront qu'ils n'en veulent pas d'élections, ils n'auront qu'à respecter leur choix et arrêter d'agir en dictateur. Lui accorder une majorité serait de l'encourager à continuer de se foutre de nous et à nous manquer de respect. Ça serait carrément lui ouvrir la porte à continuer à agir de la sorte. Charest doit perdre des sièges et payer pour son arrogance !

    Quel autre choix avons-nous ? Dumont ? J'ai déjà dit ce que je pensais de lui lorsque je suis passée à l'émission (Tout le monde en parle) en avril dernier et je suis toujours du même avis. Marois peut-être ? Celle qui, lorsqu'elle était seulement ministre, s'est offerte un siège de toilette à 30 000 $ pour son bureau ! Celle qui a exproprié un terrain au nom du gouvernement pour construire son château !! Celle aussi qui a remis personnellement à son mari une prime de départ de 1,2 million $, et tout ça de nos poches !!! Je n'ose pas imaginer ce que ce serait si elle était premier ministre ?

    Québec solidaire ? Le seul chef de ce parti sur tous les documents officiels de QS déposés au Directeur général des élections, tous les papiers légaux de ce parti sont au nom de monsieur Benoît Renaud, seul signataire, seul chef et celui qui a toute l'autorité au sein de ce parti. Alors pourquoi ce chef se cache t-il ? De quoi a-t-il peur ? Pourquoi refuse-t-il toute entrevue ? Je trouve très lâche de sa part d'envoyer au front pour se battre à sa place une femme, Françoise David, qui n'a absolument aucun pouvoir légal dans ce parti sauf celui de candidate, comme 122 autres. Est-ce que ça serait pour qu'une fois le QS porté au pouvoir, Monsieur Renaud apparaîtrait soudain avec une nouvelle plateforme et il nous dirait que Madame David aurait mal compris ce qu'il voulait dire et que lui, le chef, n'a jamais dit ça... et il congédiera ensuite Madame David sous prétexte qu'elle a été une mauvaise candidate ?

    De plus, la plupart des militants communistes au Québec se sont joints à QS, dont le fondateur du parti communiste du Québec qui est candidat pour QS. S'ils sont de philosophie communiste, pourquoi ne l'affichent-ils pas au grand jour ? De surcroît, ils nous disent n'importe quoi pour tenter d'aller chercher nos votes. Madame David qui clame haut et fort qu'elle est féministe ne voit aucun problème à ce que les femmes qui travaillent au gouvernement, comme infirmières ou institutrices portent un hijab, un nikab et même une burka ?? À mon avis, on n'a pas tous la même définition du mot féministe... Imaginez ma colère en plus lorsque dernièrement la candidate de Québec solidaire d'Outremont lors de son investiture en présence de David et de son acolyte disait au journal Le Devoir qu'elle trouvait ridicule le contrat social que Charest veut faire signer aux nouveaux arrivants et ce qu'il contenait. Ce que ça veut dire entre les lignes, c'est que Québec solidaire trouve ridicule l'égalité homme/femme et le fait de prioriser le français au Québec ? À mon avis, ce parti est très sournois, hypocrite et dangereux...

    C'est vraiment catastrophique la politique au Québec...mais bon, vous devez absolument aller voter afin d'empêcher Charest et son arrogance à la Harper d'avoir une majorité.

    Pour les adéquistes de Verdun j'espère avoir votre appui mais pour les autres, stratégiquement, il faudrait que tous ceux qui ont voté ADQ en mars 2007 aillent voter et votent pour les partis suivants.

    Allez sur le site : http://www.monvote.qc.ca/fr/candidat_recherche.asp

    Inscrivez votre circonscription et vous verrez tous ceux qui se présentent dans votre comté. Regardez s'il y a :

    1-Un candidat indépendant
    2-Un candidat du Parti Vert
    3-Un candidat du Parti Indépendantiste
    4-Dans le pire des cas, si les 3 autres choix n'y sont pas voter pour l'ADQ.



    Sauf pour les personnes suivantes : De l'ADQ : Mario Dumont, Catherine Morissette,
    Simon-Pierre Diamond, Sylvain Légaré, Christian Lévesque, Tom Pentefoutas et Pierre Gingras.

    Voilà comment de simples citoyens peuvent développer et promouvoir de nouvelles solutions pour le Québec et empêcher le retour au bipartisme en attendant que votre nouveau parti soit enfin prêt.


    C'est assez ! À Verdun votez Sylvie R. Tremblay candidate indépendante, vous méritez mieux...

    -30-

    Source : Comté de Verdun, Sylvie R. Tremblay, candidate indépendante.
    Pour informations :
    Sylvie R. Tremblay
    Candidate indépendante
    Courriel : jeanne.du.lys@gmail.com

  • Diane Cadieux - Inscrite 2 décembre 2008 12 h 32

    bon sens

    il a tellement raison,
    ce sont les journalistes qui tiennent des propos partisans pour imposer leur propre opinion
    les gens de gros bon sens sont adéquistes, même si je ne suis pas d'accord avec la position de Mario face à la dictature de Harper.
    sa plate-forme électorale est très bonne, et lui, il ne souffre pas du syndrome du pouvoir à tout prix
    Diane

  • Eric Barnabé - Inscrit 3 décembre 2008 15 h 39

    Quels sondages ? Il n'y a eu AUCUN sondage depuis le débat des chefs

    Dans le Journal de Québec du mercerdi, la seule mention est un sondage suite au débat qui montrait l'ADQ à 14% en hausse de sur le 12% de la vieille. Depuis, le néant total. Pourtant, la limo à Michou et le changement de celles-ci, les lomis pas Michou, a fait mal parraitre Jean Charest.