En bref - Dumont doit partir, croit Stéphane Gendron

Saint-Rémi — Mario Dumont en est à sa dernière campagne électorale, estime le maire de Huntingdon, Stéphane Gendron.

Selon ce dernier, rencontré hier à une activité organisée par l'ADQ dans la région, M. Dumont doit céder sa place à quelqu'un qui saura moderniser les idées du parti. M. Gendron a indiqué admirer le courage de Mario Dumont, car lui n'aurait pas «enduré ça très longtemps, un parti qui ne lève pas». M. Gendron a autrement lancé une volée de bois vert en direction de Jean Charest. Il donne son appui au député sortant et candidat adéquiste Albert de Martin, dans Huntingdon. Lors de la dernière campagne fédérale, M. Gendron avait appuyé le candidat du Bloc québécois.
6 commentaires
  • andré michaud - Inscrit 1 décembre 2008 08 h 26

    Futur chef de l'ADQ?

    M.Gendron semble intéressé à remplacer M.Dumont? Aurait-il des plans plus concrets?

  • GERARD LAMONTAGNE - Inscrit 1 décembre 2008 08 h 48

    Entièrement d'accord

    La meilleure chose qui pourrait arriver à Mario Dumont et à l'ADQ et aux québécois, c'est qu'il se fasse battre dans son comté et qu'il aille cultiver ses terres pour un bout de temps.
    Ceci dit, ça n'empêche personne de voter pour l'ADQ si on leur présente un candidat local supérieur à celui des deux autres partis.

    Un gouvernerment majoritaire pour Jean Charest pourrait créer la même situation que Stephan Harper a créé à Ottawa,mais nous serions obligés d'avaler toutes les couleuvres.

    C'est un pensez-y bien avant de voter une majorité pour Jean Charest.

    Les gouvernements, quand ils sont minoritaires et qu'ils deviennent arrogants, se font taper sur le nez et c'est bien comme ça. Ça aurait du être comme ça lorsque le PQ a forcé les fusions municipales.

    Madame Marois souhaite aujourd'hui que le gouvernement ait été minoritaire dans ce temps-là elle aurait moins de côte à remonter aujourd'hui.

    Ça prouve qu'un gouvernement minoritaire c'est pas seulement bon pour la population, mais à long terme, c'est bon pour les partis politiques.

  • marcel vinet - Inscrit 1 décembre 2008 09 h 02

    avoir une ame,est ce si difficile....

    quand on en arrive a considérer Noel comme un arbre de noel,alors on a de gros problemes,surtout quand la fierté d appartenir a un pays francais ,unique en amérique, n y est pas,alors il vaut mieux refaire ses classes,c est ce qui me fait dire que Mme Marois avec son équipe sont les seules a avoir encore une ame...Marcel

  • Aline Couillard - Inscrite 1 décembre 2008 10 h 23

    Dumont doir rester

    Un parti politique est une organisation d'équipe et le chef n'est pas responsable de tout. Il appartient à tous ses membres de le faire évoluer par sa participation active. Le chef est l'âme dirigeante mais les membres en sont la force.
    Pourquoi croire que le chef doir partir pour que des idées nouvelles surgissent. Au contraire, Mario Dumont, bien conseillé, est amplement capable d'effectuer le virage du parti pour que le message passe dans cette population qui prend trop souvent la voie paisible de la routine au détriment de la voie réfléchie que dérange. Dumont doit rester. Il est expérimenté, ouvert, simple et d'une intelligence vive.

  • Guy Fafard - Inscrit 1 décembre 2008 11 h 23

    Monsieur Dumont

    Monsieur Dumont a su soulever des questions que la population se pose,; mais qu'elle ne pouvait exposer de façon dynamique.

    Monsieur Gendron semble un excellent maire, il faut cependant retenir le principe de Peter dans son cas.

    L'ADQ propose une nouvelle et une vieille approche combinées.
    C'est ce qui distingue ce parti de tous les autres.

    Les idée promulguées par l'ADQQ peuvent améliorer notre situation actuelle; mais il ne faut pas croire que tout y est parfait. Ce parti néglige trop les membres de son équipe pour tout miser sur le chef qui devient la seule tête d'affiche. Il n'en demeure pas moins que cette équipe dans l'ombre de monsieur Dumont peut surprendre par son écoute de la population.

    De là à vouloir limoger monsieur Dumont de la chefferie, des nuances devraient s'appliquer.