En bref - Prolongement de l'A-30: combien ?

Le péquiste Sylvain Simard, qui tente de se faire réélire dans la circonscription de Richelieu en Montérégie, estime que le gouvernement Charest doit faire connaître les coûts des ententes de partenariat public-privé (PPP) pour le parachèvement de l'autoroute 30.

L'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) révélait la semaine dernière que le ministère des Transports avait payé plus de 26 millions à des consultants privés uniquement pour établir le plan d'affaires du projet. En entrevue hier à La Presse canadienne, M. Simard se disait également outré que des entreprises québécoises aient été exclues du projet, et inquiet des surplus de coûts en raison d'emprunts prévus à des taux trop élevés, selon lui. Le député sortant de Richelieu a accusé le gouvernement libéral de manquer de transparence et «de vouloir tout cacher».