Le chef libéral promet des millions de dollars à la capitale

De passage dans la région de Québec, où son parti a perdu sept circonscriptions au profit de l'ADQ en 2007, le chef libéral a dévoilé plusieurs engagements dans le but de séduire l'électorat.

Il a annoncé qu'un gouvernement libéral rendrait disponible une enveloppe de 50 millions pour l'éventuelle construction d'un nouveau Colisée dans la capitale nationale.

Ce projet devrait être lancé par des promoteurs privés.

Jean Charest a aussi promis de prolonger la promenade Samuel de Champlain au coût de 65 millions et d'investir 9 millions pour couvrir l'anneau de glace Gaétan Boucher.

Un gouvernement libéral injecterait 10 millions dans un centre de prédédouanement à l'aéroport Jean Lesage, et 1 million pour rendre accessible Internet sans fil sur l'ensemble du territoire de la Capitale nationale.

Puis, le chef libéral a à nouveau plaidé pour la candidature de la ville de Québec en vue de l'obtention des Jeux olympiques de 2022.

Il s'est défendu de délier les cordons de la bourse pour Québec dans le seul but de regagner des circonscriptions actuellement détenues par l'ADQ.

«Ce sont des projets mérités», a-t-il argué, ajoutant qu'il n'était pas normal qu'une ville de la taille de Québec ne soit pas dotée d'un amphithéâtre sportif et culturel correspondant aux standards en la matière en Amérique du Nord.