En bref - Le temps d'une paix

Les Jeunes Patriotes du Québec ont-ils fait la paix avec Pauline Marois? À la cérémonie du jour du Souvenir organisée hier par la Société Saint-Jean-Baptiste à Montréal, le porte-parole des Patriotes, François Gendron, était sur place... à titre de président du conseil jeunesse de la Société.

Celui que l'on a beaucoup vu aux nouvelles cette fin de semaine — il était au coeur du grabuge qui a marqué l'investiture de Scott McKay à l'Assomption — devait déposer une gerbe de fleurs à la mémoire des vétérans. Mais «étant donné les circonstances», M. Gendron a laissé sa place à une autre porte-parole des Jeunes Patriotes. «On va laisser la poussière retomber», a-t-il indiqué au Devoir, en précisant qu'il avait serré la main de Mme Marois lors de son arrivée. Une forme d'armistice, en somme...
4 commentaires
  • Richard Brin - Inscrit 12 novembre 2008 05 h 55

    PAULINE MAROIS

    PAUVRE PETITE ELLE VA MANQUER DE DOS POUR TOUT LES COUTEAUX QU'ELLE VA RECEVOIR

    RICHARD BRIN STE-ADELE

  • Pierre Samuel - Abonné 12 novembre 2008 08 h 28

    "40 ans de victoires pour le Québec"!?!

    Et vous faites une "nouvelle" avec ça??? Depuis 40 ans qu'ils "cohabitent" ensemble, tel un couple usé, au gré de de référendums perdus ou repoussés en "victoires morales" ou "conditions gagnantes" jamais clarifiées ni matérialisées!Franchement...

  • Fernand Trudel - Inscrit 12 novembre 2008 12 h 05

    Ca veut dire quoi le jour du souvenir pour le PQ ?

    Pour les patriotes de 1837-1838, c'est se souvenir d'un soulèvement qui s'est terminé dans la défaite et la honte. Douze patriotes ont été pendus sur la place publique et d'autres ont été expatriés en Australie et à Cuba. Pas très très glorieux, ce souvenir est plutôt de la rancoeur.

    Pourtant le jour du souvenir souligné par un coquelicot est le symbole de la victoire des alliés en europe dans les guerres de 1914-18 et 1939-1945 pour délivrer ce continent européen et l'Afrique du joug d'un despote : Adolf Hitler. C'est la victoire de la liberté d'expression et de la démocratie mondiale et ou des dizaines de milliers de québécois ont laissé leur vie au champ de bataille. C'est en leur honneur que le jour du souvenir a été créé et ça heurte de plein fouet les principes péquistes. C'est ce qui est en cause en Afghanistan, des extrémistes qui sèement la terreur et imposent leurs principes archaiques. Pourtant les pékistanais sont contre l'intervention de nos braves soldats canadiens.

    Je me souviens qu'au lieu d'avoir une autoroute des braves comme partout au pays, les péquistes crient leur dédain et réclament le retour des troupes à chaque mort qui revient au pays. Faut croire que la démocratie n'est pas l'apanache des péquistes,

  • Lorraine Dubé - Inscrite 12 novembre 2008 12 h 55

    @ Fernand Trudel

    Vous écrivez avec raison : C'est la victoire de la liberté d'expression et de la démocratie mondiale et ou des dizaines de milliers de québécois ont laissé leur vie au champ de bataille. C'est en leur honneur que le jour du souvenir a été créé ...

    Mon désaccord:(et ça heurte de plein fouet les principes péquistes.)

    Monsieur Trudel, plusieurs des nôtres y ont perdu la vie, je ne vois pas en quoi cela pourrait être paradoxal pour les péquistes. Mon père quoique souverainiste était de la marine marchande canadienne...Que dire dans ce cas au sujet de la Conscription?...le Québec entier étant contre la guerre à l'époque. Camilien Houde maire de Montréal a même été emprisonné pendant plus d'un an pour s'y être opposé. Sa femme a pu lui rendre visite hors Québec apres 6 longs mois d'incarcération, ayant l'obligation de s'adresser à son époux uniquement en anglais afin que les geolliers puissent comprendre l'intégral de leur conversation.

    Il est important en effet de se souvenir de nos québécois et de leur rendre hommage. Ce jour en est donc un de trêve, et cela, toute allégeance politique confondue.