En bref - Le débat des chefs compromis ?

Les partis politiques au Québec ne s'entendent pas sur la formule à adopter pour le débat des chefs, et la tenue de ce moment fort d'une campagne électorale pourrait être compromise, a rapporté TVA hier soir.

Un porte-parole du consortium des télédiffuseurs, réunissant TVA, Radio-Canada et Télé-Québec, a indiqué que les négociations n'étaient pas rompues, mais qu'il fallait faire vite. Le consortium a proposé une formule ouverte, comme celle qui avait été choisie lors de la plus récente campagne électorale fédérale, permettant aux chefs d'intervenir les uns à la suite des autres.

Le Parti québécois et l'Action démocratique du Québec seraient favorables à cette formule ouverte, mais le Parti libéral du Québec préférerait un débat plus traditionnel, avec des portions à un contre un. Le PLQ estimerait qu'il s'agit de la meilleure façon pour comparer les chefs.

L'ADQ a fait valoir à TVA que le PLQ ne voulait pas de débat et espérait une élection sans confrontation.