Les Citatations du jour

«On va les maintenir [les tarifs] pour le mandat. On ne changera pas ça.»

— Le chef libéral Jean Charest, qui s'est engagé à maintenir le tarif quotidien des services de garde à 7 $. En 2003, il avait fait la même promesse, alors que le tarif était à 5 $, ce qui ne l'avait cependant pas empêché par la suite de l'augmenter à 7 $.

***

«Si on pense que le métro de Laval a été une annonce électorale catastrophique qui a coûté plus cher que prévu, on n'a rien vu à comparer du CHUM dans sa forme actuelle.»

— Le chef adéquiste Mario Dumont, qui plaide pour que le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) soit construit sur le site de la gare de triage d'Outremont plutôt que sur celui de l'hôpital Saint-Luc.

***

«Je n'ai pas l'impression d'être victime de trahison. Ce sont des documents qui ont été préparés comme tous les documents normaux le sont. Je pense que si on ne faisait pas ça, on serait irresponsable. Ces documents-là circulent entre plusieurs mains, et parfois il y a des gens qui sont malveillants. Mais on accepte cette réalité-là.»

— La chef péquiste Pauline Marois, réagissant à la publication d'extraits d'un rapport péquiste exposant ses problèmes d'image auprès de l'électorat. Selon ce rapport, Mme Marois peut être perçue comme «snob».
2 commentaires
  • Richard Brin - Inscrit 8 novembre 2008 06 h 03

    citations du jour

    LE PROBLEME AVEC LE P.Q. C'EST LE PORT DU POIGNARD AU LIEU DE LE PLANTER DANS LE DOS DE CELUI QUI EST EN AVANT LE METTRE DANS L'ETUI TOUT SIMPLEMENT. CE SPORT À COMMENCE AVEC RENE LEVESQUE ET ÇA CONTINUE. POUR MADAME MAROIS ELLE A LE SYNDROME DE LA FEMME MARTYRISEE. POUR ETRE PEQUISTE FAUT ETRE FAIT FORT, PLUS TU AS LE DOS LARGE PLUS C'EST FACILE À VISER. LA SEPARATION ON EN VEUT PAS ON AIME TROP SON CONFORT POUR LE PUR ET DUR QUI" BUCKE" SUR SON IDEE IL DEVRAIT ALLER VOIR AILLEURS SURTOUT EN AFRIQUE OU LES COUP DE POIGNARD COMPTE POUR VRAI.

    RICHARD BRIN STE-ADELE

  • Paul Lafrance - Inscrit 9 novembre 2008 03 h 36

    Les garderies

    En 2003,M.Charest ne possédait pas toutes les informations sur le côut des garderies, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.Le P.Q. avait soigneusement caché les coûts faramineux du programme.

    Paul Lafrance
    Québec