En bref - Rapport Bouchard-Taylor

Les trois partis d'opposition à Ottawa ont salué hier les conclusions du rapport Bouchard-Taylor, mais pour des raisons différentes. Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, s'est réjoui de constater que le rapport fait des recommandations qui reprennent des sujets au centre des revendications du Bloc.

«Ils précisent que le multiculturalisme n'est pas une bonne chose pour le Québec», note M. Duceppe, dont le parti réclame que le Québec soit soustrait à la loi fédérale sur le multiculturalisme. Le député néo-démocrate Thomas Mulcair croit pour sa part que le fédéral a peut-être un rôle à jouer dans un secteur en particulier qui tient à coeur à sa formation, soit la reconnaissance des diplômes des immigrants. Le chef libéral, Stéphane Dion, qui était de passage à Sherbrooke, a commenté très sommairement le rapport sur lequel il n'avait pas eu le temps de se pencher longuement. «Je ne crois pas qu'il y ait une crise. Je crois qu'il y a des ajustements à faire,» a commenté M. Dion, en entrevue avec un journaliste de Radio-Canada. Quant au gouvernement conservateur, qui s'est toujours fait un devoir de demeurer loin du débat, il n'a pas modifié ses habitudes. Le secrétaire d'État au multiculturalisme, Jason Kenney, n'était pas disponible pour des entrevues.

***

L'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux accueille favorablement les principales recommandations émises dans le rapport des commissaires Gérard Bouchard et Charles Taylor. Les commissaires ont notamment retenu la principale recommandation du mémoire présenté par l'association, qui soulignait la nécessité de ne pas judiciariser davantage les pratiques d'accommodement et de ne pas imposer aux établissements de santé et de services sociaux de cadre de référence supplémentaire aux lois et chartes déjà existants. La commission a d'ailleurs reconnu l'expertise des établissement de santé et de services sociaux dans le traitement des demandes d'harmonisation. Le rapport salue en effet «l'innovation et la clairvoyance» du milieu de la santé et des services sociaux et félicite notamment les CSSS de Laval et de la Montagne pour leurs «démarches exemplaires».

À voir en vidéo