Budget minceur pour le Parti vert

Le Parti vert a mené la dernière campagne électorale avec un budget minceur de 137 355 $, selon les données rendues publiques par le Directeur général des élections (DGE).

Les Verts ont été modestes au point de ne pas avoir dépensé un cent en frais de voyage et de repas, contrairement à la plupart des formations politiques. Les dépenses du parti de Scott McKay se concentrent en trois catégories: publicité (54 331 $), obtention de biens et services (80 301 $) et location d'un local (2723 $).

Les Verts ont présenté des candidats dans 108 des 125 circonscriptions du Québec. Ils ont obtenu 15 885 voix, à peine 3,85 % du total. Contrairement aux grands partis, ils n'ont pas fait appel à des stratèges publicitaires pour concocter leur plan de campagne.

Le Directeur général des élections a par ailleurs confirmé que le rapport de dépenses soumis par Québec solidaire n'était pas conforme. La formation de Françoise David et d'Amir Khadir a présenté un document détaillant les dépenses par grandes catégories seulement (publicité, biens et services, etc.). Contrairement aux pratiques habituelles, Québec solidaire a omis de fournir la liste détaillée de tous ses fournisseurs de services.

Le DGE a indiqué qu'il fera un rappel auprès de l'agent officiel de Québec solidaire, Alain Tremblay, dès la semaine prochaine étant donné que le dossier est incomplet dans sa forme actuelle. Le DGE s'attend donc à recevoir la liste des fournisseurs sous peu.