Commission Castonguay - Le PQ choisit Michel Venne

Québec — Le Parti québécois a choisi Michel Venne, directeur général de l'Institut du Nouveau Monde (INM), pour participer au groupe de travail sur le financement de la santé présidé par Claude Castonguay.

«J'ai obtenu l'assurance d'avoir les coudées franches», a soutenu Michel Venne hier. Il a précisé avoir obtenu l'assentiment du conseil d'administration de l'Institut avant d'accepter cette tâche. C'est Pauline Marois qui a contacté M. Venne il y a quelques jours pour l'inviter à joindre ce groupe de travail, a-t-il indiqué.

Lors du dépôt de son budget à la mi-mai, la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, a annoncé la création de ce groupe de travail chargé de se pencher sur le financement, tant public que privé, des services de santé. Les recommandations du groupe de travail sont attendues en décembre. Chacun des deux partis d'opposition était invité à choisir un des membres de ce groupe de travail. L'Action démocratique du Québec a désigné Joanne Marcotte, réalisatrice et scénariste du documentaire et pamphlet l'Illusion tranquille.

Ancien correspondant parlementaire, éditorialiste, directeur de l'information et chroniqueur du Devoir, Michel Venne a rappelé qu'en 2005 et 2006 l'INM avait mené des «consultations citoyennes» sur la santé. Ces consultations avaient conduit à la publication d'un livre intitulé 100 idées citoyennes pour un Québec en santé.

Selon M. Venne, les citoyens consultés s'étaient montrés sceptiques à l'égard de l'assurance privée duplicative, une piste que préconise M. Castonguay. «Il serait temps qu'on définisse bien la place du privé en santé et qu'ensuite, on le mette à sa place», estime Michel Venne.
1 commentaire
  • Claude L'Heureux - Abonné 21 juin 2007 08 h 43

    C'est extra!

    Madame Marois a frappé un grand coup en désignant monsieur Venne pour faire fasse à madame Marcotte et monsieur Gastonguay. Ce faisant elle recentre le PQ de façon magistrale vers la gauche.

    Claude L'Heureux, Québec